Par : François Vincent

La vision d’entreprise, le point de départ d’une « Success Story ». Définition, recette et quelques exemples !

Publié par le 19 octobre 2012 dans Stratégies | 135 commentaires

La vision d’entreprise, le point de départ d’une « Success Story ». Définition, recette et quelques exemples !

Avoir une vision d’entreprise claire et motivante, c’est déjà la volonté de communiquer vos aspirations à votre équipe et à vos partenaires, c’est le premier pas vers une communication interne efficace.

La communication interne de vos objectifs, de vos buts, de votre vision, est souvent le gage du succès.

Comme je l’ai fait récemment avec mon article sur la mission d’entreprise, je vais vous présenter ma définition de la vision d’entreprise, je vais surtout vous donner ma recette pour choisir votre vision, et je vais vous présenter quelques exemples de visions, pour matérialiser le tout et vous inspirer.

Mission et vision d’entreprise

Faisons d’abord la distinction entre la mission et la vision d’entreprise.

La mission présente ce que fait votre entreprise, ce qu’elle offre comme service, et autant que possible, la façon dont elle le fait ou se distingue.

La mission est un énoncé que vous présentez à vos clients et qui leur permet de déterminer s’ils veulent faire des affaires avec vous.

La vision d’entreprise, elle, est un énoncé qui sera utilisé principalement en interne avec vos employés et partenaires.

La vision permettra de définir où vous voulez aller, de communiquer clairement ce que vous désirez atteindre comme objectifs, de mobiliser et de motiver les gens pour vous suivre dans cette vision.

La définition de la vision d’entreprise

Bien que la plupart des gens sachent ce qu’est la vision d’entreprise ou en ont au moins une bonne idée, la définition de la « vision d’entreprise » est bien difficile à trouver.

En voici une que j’ai trouvée et qui, selon moi, est la plus compréhensible :

Une description d’un état futur et désirable de l’organisation et/ou de son environnement.

Cette définition est un peu vague et large, mais la raffiner serait trop limitant pour certaines entreprises.

Ne vous en faites pas, je vais vous montrer un peu plus loin quoi mettre dans celle-ci pour en faire un énoncé clair et motivant.

Mais pourquoi est-il important de rédiger votre vision d’entreprise ?

Principalement, je dirais que le fait de fixer et de communiquer une vision d’entreprise permet de définir des objectifs communs, de coordonner les efforts de chacun et augmente les chances de réalisation de ces objectifs.

Mais en plus, la vision lance un défi, simplifie la prise de décision, motive, donne une direction, aide à faire des choix, etc.

Et quand devrait-on rédiger sa vision d’entreprise ?

Très simplement, lorsque c’est nécessaire.

Si vous n’en avez pas, c’est le bon moment de le faire.

Si vous avez atteint les derniers objectifs que vous vous étiez fixés, il est temps d’en poser de nouveaux.

La vision est généralement un exercice qui est défini sur du moyen terme. Disons de 2 à 5 ans. Alors, si vous avez dépassé ces délais, peut-être est-il temps de la réviser et de voir s’il n’y aurait pas lieu de fixer des objectifs plus réalistes et plus motivants.

Et qui devrait travailler à l’élaboration de la vision de l’entreprise ?

À ce sujet, il y a justement des visions très différentes.

Les uns disent que le dirigeant devrait imposer sa vision, que c’est spécifiquement pour cette raison qu’il est à ce poste et que son équipe de gestion devrait travailler avec lui à trouver les moyens de la mettre en application.

D’autres sont d’avis que la vision sera beaucoup mieux acceptée et qu’elle aura beaucoup plus de chances d’être réalisée dans la mesure où elle est issue de l’ensemble des intervenants.

Comme pour la mission d’entreprise, je dirais que cela dépendra de votre style de gestion. Je ne crois pas qu’il y ait de bonnes et de mauvaises réponses dans ce domaine.

Personnellement, je suis probablement un juste milieu entre les deux. C’est-à-dire que je consulte mon équipe puis je fais un choix ou je me garde un droit de véto.

Le bénéfice de faire participer les employés à la définition de la vision d’entreprise, c’est d’obtenir une plus grande adhésion et implication dans la réalisation de celle-ci. Ce qui rejoint tout à fait l’objectif même de la création de cette vision.

Maintenant, comment créer une vision d’entreprise claire et motivante ?

Voici ma recette !

Comme je le disais précédemment, la vision est en quelque sorte un objectif à atteindre à moyen terme.

Donc, imaginez, rêvez, transportez-vous dans le futur, et visualisez où vous voudriez que votre entreprise soit rendue dans 2, 3, 4 ou 5 ans d’ici.

  • Est-ce que vous voudriez avoir reçu une quelconque reconnaissance ou un prix ?
  • Est-ce que vous voudriez avoir conquis une certaine part de marché ?
  • Est-ce que vous voudriez avoir atteint un certain nombre d’unités de production ?
  • Est-ce que vous voudriez obtenir un certain taux de satisfaction auprès de vos clients ?
  • Est-ce que vous voudriez avoir réduit votre empreinte environnementale ?
  • Est-ce que vous voudriez avoir étendu votre offre de services ?
  • Est-ce que vous voudriez avoir développé un nouveau marché ?
  • Est-ce que vous voudriez avoir embauché X nombre de nouveaux employés ?
  • Est-ce que vous voudriez avoir réduit votre temps de production ?
  • Est-ce que vous voudriez avoir diminué votre ratio de rejets ?
  • Etc.

La vision doit respecter la mission et les valeurs de l’entreprise.

La vision doit être suffisamment réaliste pour que tous les intervenants y croient, et suffisamment optimiste pour qu’elle soit motivante et inspirante.

Lorsque vous imaginez cet « état futur », ne choisissez pas trop d’objectifs pour le décrire. 1 ou 2 suffisent.

Si vous mettez trop d’objectifs, la vision devient trop floue et irréaliste. Concentrez-vous sur les plus importants ou ceux qui regroupent les autres.

Par contre, vous pouvez être précis dans la définition d’un objectif. Pour ce faire, vous pouvez utiliser la technique des objectifs S.M.A.R.T. (Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste, Temporellement défini) dont j’ai déjà glissé un mot dans l’article « Les 9 raisons pourquoi vous devez vous fixer des objectifs marketing ».

Des exemples de vision d’entreprise

Je vous propose quelques exemples de façons de rédiger votre vision pour que celle-ci soit claire, motivante, précise et inspirante.

Plutôt que de dire

Devenir le leader de notre marché

dites plutôt

Atteindre 51 % de parts de marché d’ici juillet 2015 sur le territoire de la France

 

Plutôt que de dire

Être reconnus comme les meilleurs dans notre domaine

dites plutôt

Atteindre une note de 95 % de satisfaction pour les 3 prochaines années lors des sondages de satisfaction de la clientèle effectués par notre ordre professionnel

 

Plutôt que de dire

Être le plus gros dans notre domaine

dites plutôt

Ouvrir 17 nouvelles succursales sur le territoire du Québec, d’ici la fin de 2016


Posez-vous la question, lesquelles de ces visions sont les plus claires et inspirantes ?

Que faire avec votre vision ?

Une fois que vous aurez pris un bon week-end à réfléchir à la question, confortablement installé (où que vous soyez), ou que vous aurez formé un comité et travaillé longuement sur l’élaboration de votre vision, qu’allez-vous faire avec celle-ci ?

Il faut s’en servir !

Comme je l’ai mentionné, la vision peut servir à plusieurs choses.

Premièrement, il faut qu’elle soit vue et connue de tout le monde. Placardez-la à des endroits stratégiques dans vos bureaux. Assurez-vous que tous les employés puissent la lire tous les jours.

  • Vous pourriez inscrire votre mission et votre vision dans le haut du babillard à messages interne…
  • Vous pourriez la peindre dans le haut des murs de vos bureaux, corridors ou espaces communs…
  • Vous pourriez l’ajouter comme signature au bas de tous les mémos et communications internes…
  • Vous pourriez la rappeler lorsque vous faites des réunions…
  • Vous pourriez l’ajouter à vos diapositives de présentations (pour un usage en interne)…
  • Vous pourriez la faire connaître à vos fournisseurs et partenaires en les invitant à vous aider à réaliser cette vision…
  • Vous pourriez aussi la faire connaître à vos clients (faire connaître publiquement votre vision ou vos objectifs vous motive encore plus à les réaliser, vous vous y serez engagé)…

Une autre façon de s’en servir est de s’y référer lorsque l’on fait des exercices de remue-méninges, des réunions stratégiques, ou lorsqu’on a des choix à faire ou des décisions difficiles à prendre.

Et bien sûr, celle-ci servira de guide lorsque le plan de marketing sera établi et mis en place.

Maintenant, au travail !

D’abord, fixez-vous une date à laquelle vous aimeriez avoir terminé l’élaboration de votre vision d’entreprise.

Planifiez plus ou moins de temps en fonction de votre choix de la faire seul ou si vous préférez la construire en équipe.

Si vous la faites en équipe, une bonne session de remue-méninges pourrait être un exercice très intéressant comme point de départ.

Assurez-vous que des employés de l’ensemble des départements seront représentés. De cette façon, des idées variées et des points de vue différents viendront enrichir le processus.

Partagez avec nous

Finalement, venez partager vos résultats avec nous.

Ou confrontez vos idées avec les autres lecteurs de ce blogue afin que nous puissions commenter votre travail et vous permettre d’atteindre une vision qui vous plaise.

J’adore que vous participiez en ajoutant vos commentaires et vos idées.

Écrivez au moins comment vous avez aimé cet article.

 

François Vincent
Blogueur marketing

Faites connaître cet article à vos amis entrepreneurs

Vous avez aimé cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blogue en partageant cet article sur vos réseaux sociaux. Cliquez simplement sur les icônes des réseaux sociaux que vous utilisez.

Merci.

135 Commentaires

  1. Je suis MARKETING Manager d’une petite agence, dans la Capitale Politique du Cameroun, je suis très ravi de prendre attache avec vous, et particulièrement intéressé par votre article; il est riche, très riche d’ailleurs.
    Je suis d’autant plus ravi que je souhaiterais que cette plate forme perdure et nous aillons des échanges aussi enrichissants.
    Pour les moins expérimentés comme nous, il serait important d’apprendre davantage auprès des personnes à l’expérience aguerrie.
    Au plaisir,
    Ismael

    • Merci Ismael de ces beaux commentaires.

      Mon but est réellement d’aider les entrepreneurs à obtenir de meilleurs résultats avec leur marketing.

      Puisque vous avez apprécié l’article, n’hésitez pas à le faire connaître à vos lecteurs, clients et partenaires en faisant un lien vers celui-ci. Si vous connaissez le référencement Web, vous comprendrez l’importante de faire un lien avec mot clé. Le mot clé de cet article est « vision d’entreprise ».

      J’ai aussi très hâte de poursuivre le contact avec vous. J’ai constaté que vous vous êtes inscrit sur le blogue avec le formulaire qui se trouve à droite de cet article. C’est effectivement la meilleure façon de demeurer en contact.

      Au plaisir.

      • Très clair François votre texte. Bien construit. Cela va beaucoup m’aider pour ma retraite avec mon CA. Vous avez le don de simplifier les choses et de les dire avec la moitié moins de mots que les autres.
        Merci! JEAN

        • Merci beaucoup Jean pour votre beau commentaire.

          C’est super de mettre à l’agenda de votre C.A. de retravailler la vision de l’entreprise. Ça démontre une entreprise qui prend le temps de bien définir la direction où elle veut aller et le désir de bien le communiquer.

          Bon succès et merci encore.

    • Votre développement est plus que clair. Il est simple et compréhensible pour tous .

  2. Bonjour,

    Apres pris connaisance de votre section Blog et plus pariculierement cet article je trouve tres inspirant et par la meme occasion vous donnez des outils tres realiste qui favorise une motivation pertinente. Je suis ravi d’ en avoir pris connaissance et m’ empresse de vous lire et relire afin d’ en faire grandir l’ epanouissement de ma vision d’ affaire.

    Au plaisir de vous suivre…

    Michel Gagnon

    Nettoyage de Hotte MG

    • Wow, merci beaucoup Michel pour ce beau commentaire.

      Je suis ravi de constater que mes articles aident réellement des entrepreneurs.

      Au plaisir de vous retrouver lors de la publication de mes prochains articles.

      Et bonne continuité dans votre entreprise.

  3. Bonjour,
    merci pour votre article, clair, inspirant, sans prétention.
    Je suis coach en entreprise, et il n’est pas toujours aisé de clarifier mission, vision, etc… et les exposés sur internet dans ce domaine sont parfois incompréhensibles. Voilà enfin un texte vraiment utile !
    Cordialement,
    KS

    • Merci Katleen pour ce beau commentaire.

      N’hésitez pas à utiliser mes articles pour aider vos clients à comprendre les notions (en conservant les références), ça me fera plaisir.

      Je suis très heureux d’aider. Le marketing c’est ma passion.

  4. Bonjour,

    Je vous remercie pour ce travail que vous faite et qui nous aide à y voir plus claire.
    J’ai postulé pour un poste de cadre dans le domaine de la santé, et votre manière de voir et concevoir la vision me parle.
    Je prépare mon plan d’action a présenter à l’entretien. Les outils que vous donnez sont simples et applicables.
    Je vous donnerai des nouvelles .

    Longue vie à votre blogue
    Veca

    • Bonjour Veca.

      Je suis bien heureux d’apprendre que mes outils sont utiles. Je serai enchanté d’avoir des nouvelles de ce que vous en avez fait.

      Il est vrai que mon article a été pensé en fonction du marketing, mais que la vision (et le marketing d’ailleurs) touche à l’ensemble de l’entreprise.

      Au plaisir de vous relire bientôt.

  5. À tous.

    Si vous aimez ces articles, faites-les connaitre. Partagez-les sur vos réseaux sociaux, envoyez le lien à un ami entrepreneur par courriel, etc. Mon but est de faire connaître mon blogue au plus grand nombre d’entrepreneur possible.

    J’ai actuellement plus de 825 visiteurs par mois sur ce blogue et près d’une centaine d’abonnés. J’aimerais dépasser les 1000 lecteurs très bientôt et au moins doubler les abonnés. Donnez-moi un petit coup de main.

    Et laissez un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

    • En tous cas, vos objectifs de fréquentation sont clairs !
      C’est rassurant, vous appliquez les principes que vous conseillez… 🙂
      Bravo pour votre article, utile, clair, complet et bien construit.
      Mehdi

      • Bonjour Mehdi.

        Merci des beaux commentaires.

        Comme vous l’avez probablement constaté, mon message datait du 7 janvier 2013. Depuis ce temps, nous avons largement dépassé cet objectif. À ce jour, vous êtes plus de 15 000 visiteurs uniques par mois à visiter le blogue Stratégie Marketing PME et plus de 425 abonnés (voir le formulaire d’inscription dans le haut de la colonne de droite).

        Vous avez peut-être aussi noté qu’il y a un bon bout de temps que je n’ai pas publié de nouveaux articles. Je suis très heureux de vous annoncer que je vais consacrer de nouveau du temps à l’écriture de nouveaux articles. Un nouvel article sur la méthode AIDA devrait justement être publié aujourd’hui.

        Merci de suivre ce blogue et bon succès avec votre entreprise.

  6. Bonjour,
    je vous remercie pour cet article très inintéressante et facile à comprendre.
    Cependant, j’ai un petit soucis avec les exemples de visions données.
    De la vision doivent découlé des objectifs, il me semble plus intéressant d’ajouter 1 ou 2 objectifs à chaque exemple afin d’être plus explicite.

    Pour moi « Devenir le leader de notre marché » ressemble plus a une vision, c’est cela le rêve voulu (confère exemple1) et « Atteindre 51 % de parts de marché d’ici juillet 2015 sur le territoire de la France  » un objectifs fixés afin de réalisé ce rêve.
    AIDER MOI A DISSOCIE CETTE NUANCE. MERCI

    • Bonjour Hiene.

      Merci de participer à cette discussion.

      Vous pointez justement 2 exemples qui ont été mis en opposition pour permettre de comprendre qu’un objectif peut être présenté de différentes façons et que la clarté de l’objectif a beaucoup à voir dans la réussite de celui-ci. Mais je me rends compte que ce n’est peut-être pas simple à comprendre.

      De dire que l’on veut devenir leader de notre marché reste vague et incomplet comme objectif. Quel marché précisément? Leader en termes de quantité vendue ou en termes de chiffre d’affaires ou encore en termes de nombre de clients? Et dans combien de temps cette vision devrait-elle être atteinte?

      Vous avez raison de dire que la deuxième vision ressemble beaucoup plus à des objectifs. Et à mes yeux, un objectif bien défini EST une vision.

      Cela fait déjà quelques fois que je fais allusion à la technique des objectifs S.M.A.R.T. sans en expliquer clairement ce qu’il en retourne. Vous me relancez le défi de le faire, je vous remercie. Je vais donc écrire cet article dans les prochains jours. Les objectifs S.M.A.R.T. permettent justement de s’assurer que l’objectif en question soit complet dans sa définition et qu’il soit clair, précis, motivant, etc.

      Dans l’exemple « Atteindre 51 % de parts de marché d’ici juillet 2015 sur le territoire de la France », il y a la fixation d’un nombre qui élimine toute ambiguïté ou interprétation sur la valeur à atteindre. Il y a aussi une fixation d’un délai. Et la définition de la zone géographique permet de définir ce qu’est le marché en question. Il resterait à déterminer si l’objectif de 51% est réaliste et motivant, mais cela dépend de la situation actuelle de l’entreprise (nous n’avons pas de contexte ici pour évaluer ces critères).

      La vision exprimée de cette deuxième façon est simple, claire et précise, mais conserve toujours le rêve exprimé dans la première version qui est de devenir le leader de son marché. C’est donc le même rêve, ou la même vision, mais exprimé d’une autre façon.

      J’espère que cette précision vous aide à comprendre la nuance?

      Au plaisir, et merci beaucoup de votre participation.

      • Si je peux me permettre d’ajouter de l’eau au moulin d’Hiène, il me semble que dans cet article il y a confusion entre Vision et Objectifs… Hiène a raison de dire que la vision est l’état rêvé et que dès qu’on passe aux objectifs on trace la route pour atteindre la vision.

        Je m’explique, la vision définit un état idéal qui est porteur de rêve pour tous, de cette vision découle une stratégie qui va permettre d’atteindre la vision, une fois la stratégie pour y parvenir claire, on définit des objectifs qui eux sont SMART et à court terme, ceux-ci au passage, doivent être respectueux des valeurs de la structure (qui définissent comment on se comporte vis-à-vis des différentes parties prenantes).

        La mission, cela a bien été dit est la « raison d’être de la structure » son métier en quelque sorte. Ce qui fait que la vision sera inspirée de la mission mais sera également inspirante pour porter la structure.

        La vision définit ce que l’on veut atteindre, elle indique la direction, le comment est défini par la stratégie et les objectifs, le comment est aussi défini par les équipes elles-mêmes au fil de l’eau dans les entreprises libérées.

        Tout cela est rarement très clair je le reconnais et il m’a fallu du temps pour bien mettre un nom sur le chaque chose et surtout bien en comprendre l’intérêt et les interconnexions.

        Bien à vous,

        Philippe CHARLES

        • Bonjour Philippe.

          Merci de partager votre vision sur la question… 😉 Jeu de mots.

          Je crois que nous avons une façon très similaire de voir la question. À part peut-être l’ordre dans lequel nous travaillons les stratégies et les objectifs. Je vous présente ma façon de voir les choses.

          Je définis généralement la vision de l’entreprise suite à une réflexion stratégique de la haute direction. La vision définit un objectif à atteindre, mais ne définit pas comment l’entreprise arrivera à cette fin.

          Afin de mesurer l’avancement et l’atteinte de cette vision, celle-ci doit être mesurable et définie dans le temps. C’est pourquoi je préconise de définir la vision de l’entreprise comme nous définissons les objectifs S.M.A.R.T.

          Chaque département de l’entreprise, la production, les ressources humaines, les finances et le département de marketing doivent s’occuper de mettre en application des stratégies et des tactiques annuelles afin d’atteindre la vision à moyen terme (c’est ici que sont définies les façons de faire qui seront retenues pour atteindre la vision). Dans le département de marketing, c’est le plan de marketing qui est l’outil de prédilection pour y arriver.

          La vision (généralement défini sur 3 à 5 ans) et divisé en plusieurs jalons qui deviennent les objectifs annuels du plan de marketing. Ces objectifs doivent permettre à l’entreprise d’avancer dans le sens de la vision à atteindre. Dans un souci d’efficacité, ces objectifs marketing peuvent aussi être formulés à la façon des objectifs S.M.A.R.T.

          Le choix des stratégies et des tactiques à mettre en place pour atteindre les objectifs marketing annuels sont définis dans le plan de marketing. De façon très synthétisée, le plan de marketing peut ressembler à ceci : Analyse de la situation, fixation des objectifs marketing, élaboration des stratégies, rédaction du plan, mise en application, suivi et rétroaction.

          Donc, les objectifs doivent être définis avant l’élaboration des stratégies puisque celles-ci doivent mener à l’atteinte des objectifs.

          Mais bon, c’est ma façon de voir les choses. C’est la façon dont je l’enseigne à mes clients. Et c’est la façon dont moi je le fais. Mais il n’y a pas qu’une seule façon de bien faire les choses.

  7. Merci !
    Je travaille actuellement sur une étude de marché pour créer une nouvelle structure de vente en ligne, j’étais ravis de découvrir vos leçons détaillés sur ce mot important de mon étude en tapant le mot clé » vision de l’ entreprise définition », je suis tombé sur ce cours magistrale, et je n’ ai plus qu’a travaillé, et à m’éclairer d’ avantage sur sur ma vision complète
    de mon entreprise …vous excuserez le côté personnel, car mon idée par mes créations de mode que je veux faire connaître dans le monde entier, c’ est la phase de la création qui demande une démarche personnifiée…
    Merci

  8. je trouve etre très intéressant les articles, et actuellement je suis entrain de développer un module de formation sur la vision d’entreprise, cae ce besoin se fait sentir ici dans mon pays en Guiée

    • Bonjour Moussa.

      C’est un plaisir de contribuer à votre formation. Si vous utilisez du contenu de cet article, je vous invite à faire un lien vers cette page en référence. Ce serait bien gentil.

      Au plaisir de vous retrouver ici bientôt.

  9. Votre article m’a beaucoup aidé
    Merci.

    • C’est un plaisir.

      Revenez nous voir. Présentez-nous votre mission pour que nos lecteurs puissent vous donner leurs commentaires. Ou inscrivez-vous avec le formulaire que vous retrouverez dans la colonne de droite pour être avisé de la publication des prochains articles.

      Merci de votre participation.

  10. Merci pour cet article ,que je trouve bien riche et intéressant. Je crois qu’il va beaucoup nous aider dans la définition de la vision de notre entreprise, bien sûr, après que je l’aurais proposé au reste du groupe de réflexion.
    Merci ,une fois de plus.

  11. Très bon article qui m’aura permis de rédiger une vision pour une Association à but non lucratif dont je fais partie.
    Merci !!!

  12. votre article m’a aidé dans la partie stratégie de mon mémoire de recherche sur le pilotage de la performance. Merci

  13. Bonjour à nouveau François,

    Je vous ai soumis la mission pour mon entreprise d’importation et d’exportation de café OMA, du café 100% Colombien. J’espère que la mission et la vision de mon entreprise se soutiennent. De plus, j’ai ajouté nos ambition, je n’ai pas remarqué que vous aviez fait un blog sur ce sujet.

    Vision : Devenir le leader dans l’importation de café Colombien, offrant une gamme de produits de café de haute qualité et être reconnu pour notre café équitable à bons prix.

    Ambition : Retrouver les produits OMA dans toutes les épiceries québécoises tel que IGA, Provigo, Métro et Adonis, en plus d’offrir nos cafés dans plusieurs établissements (restaurants, hôtels, etc) du Québec d’ici 2 ans.

    Merci!!!

    • Bonjour Vanessa.

      Voici mes quelques réflexions sur votre vision et vos ambitions.

      Tout d’abord, la vision et l’ambition de votre entreprise sont la même chose pour moi. C’est-à-dire que la vision est la formulation des buts, des objectifs ou de l’ambition de votre entreprise. Contrairement à la réponse que je vous ai donnée par rapport à votre mission, ici la phrase qui débute par « Devenir… » est tout à fait appropriée.

      Ensuite, la mission et la vision n’ont pas du tout le même but et n’ont donc pas à « se soutenir » comme vous dites. En fait, elles doivent seulement ne pas être en opposition.

      J’explique souvent que la mission sert à expliquer à vos clients ce que vous faites, comment vous le faite et pourquoi. Tandis que la vision est sert à donner une direction à votre entreprise, à donner un objectif commun à vos employés, à motiver et à mobiliser les efforts de tout le monde dans la même direction.

      Pour que tous aient la même compréhension de l’objectif à atteindre, la vision doit être exprimée de façon simple, claire et précise. C’est pourquoi l’exercice des objectifs S.M.A.R.T. est très intéressant. Je n’ai toujours pas expliqué dans le détail ce que sont les objectifs S.M.A.R.T., mais je vous promets de le faire très bientôt.

      Pour vous aider à formuler une vision, voici quelques questions que vous pouvez vous poser. Où je vois mon entreprise dans 2 ans, 3 ans ou 5 ans? Quels sont les objectifs principaux (2 ou 3 maximum, idéalement un seul) que nous devrions avoir atteints? Quels sont les critères de mesure et le seuil à atteindre de chacun de ces objectifs? Quand est-ce que nous devrions avoir atteint ces objectifs?

      Devenir le leader n’est pas suffisant. Ce n’est pas clair, ce n’est pas mesurable. Comment définissez-vous ou mesurez-vous le leadership? Être reconnu non plus. Quel est le seuil de la reconnaissance?

      Vous avez probablement les éléments d’une bonne vision dans les phrases que vous m’avez présentées comme la vision et l’ambition de votre entreprise, mais formulez-la de façon à ce qu’elle soit simple, claire et précise, en plus d’être mesurable, acceptable, réaliste, et défini dans le temps.

      J’espère, encore une fois, que ces quelques réflexions vous aideront à définir votre vision.

      Au plaisir.

  14. bonjour à toutes et tous,

    Je viens de traverser les articles et commentaires relatifs à la mission et à la vision plusieurs fois.
    J’avoue avoir aussi des difficultés comme beaucoup d’en saisir le sens et les intérêts, de faire la distinction entre les termes mission, vision, objectifs.
    Je vous propose ci-dessous une synthèse de ma compréhension dans le but de la faire progresser mais toutefois sous la crainte de perturber celle de certains d’entre vous.

    la Mission est le résultat d’une réflexion ‘marketing/philosophique’ sur la raison d’être, le pour quoi ( en 2 mots!) de l’entreprise ou du service publique que l’on dirige ou auquel on appartient ;

    la Vision est le rêve (réaliste) de la manière dont on conçoit ( ou est conçue) cette entreprise ou ce service , rêve à réaliser ou à changer ou à laisser passer dans 2 à 3 années;

    L’Objectif est la formalisation de l’inverse des 1 à 2 problèmes majeurs connus et/ou des 1 à 2 difficultés principales estimées qui empêchent d’atteindre la vision après ces 2 à 3 années sinon on ne les résout ou ne les surmonte pas. (inverser = convertir en positif) (et donc si trop de problèmes c’est que la vision est irréaliste).

    Ma compréhension repose sur un ordre à respecter : d’abord s’intéresser à la Mission ensuite à la Vision (pas de sens à une vision sans mission) puis à l’Objectif (pas d’intérêt pour un objectif sans vision)

    Avec l’espoir d’avoir contribué à un objectif de la vision de François conçue en fonction de la mission de son blog. 🙂

    • Bonjour Pierre.

      Vous avez très bien compris et effectivement très bien contribué à la mission de mon blogue. Ce résumé est excellent.

      J’aime particulièrement lorsque vous parlez de l’ordre à respecter. Je n’avais pas abordé le point puisque ces articles ont été écrits à des moments différents, mais il est vrai qu’avant de fixer une vision, il faut connaître la mission. Et que les objectifs risquent d’être une perte de temps s’ils ne sont pas conçus dans le but de nous aider à atteindre notre vision.

      N’oubliez pas de vous inscrire sur le blogue en utilisant le formulaire en haut à droite de cette page pour être avisé des prochains articles. D’ailleurs, je crois que vous aimerez aussi ce prochain article qui parle justement des objectifs. Les objectifs S.M.A.R.T., un article que je m’étais promis d’écrire depuis maintenant trop longtemps.

      Au plaisir de lire vos prochains commentaires.

  15. Bonjour,

    Je me suis beaucoup intéressée au sujet de la vision d’entreprise car c’est un levier important de la mobilisation des collaborateurs.
    Selon moi, vos exemples n’illustre pas des « vision ». Pour moi, une vision explique ce en quoi nous contribuons à un monde meilleur.
    Toutes les exemples qui décrivent ce que l’on souhaite être , sont pour moi, des ambitions.
    Tous les exemples qui sont complétés d’éléments mesurables sont des objectifs.

    Un exemple de vision, c’est par exemple : « Contribuer au bien-être des hommes et des femmes au travail. »

    La vision est ensuite déclinée en plan stratégique.
    Le plan stratégique comprend :
    – les valeurs qui guident notre façon d’agir
    – la mission de l’entreprise : ce que l’entreprise fait pour atteindre la vision
    – son ambition : ce qu’elle veut être
    – les axes stratégiques : les orientation que l’on souhaite prendre pour atteindre la vision selon le contexte et l’environnement
    – les buts et les objectifs, avec au mieux des indicateurs de mesure d’atteinte des objectifs
    – les actions, les plan d’actions ou les projets pour atteindre les objectifs
    Chaque entité disposera de sa stratégie qui œuvrera dans le sens de la vision globale de l’entreprise.

    Qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour Lise.

      Merci de participer à cette discussion.

      Je constate par votre expertise en management que vous avez déjà réfléchi à la question, mais j’ai tout de même un peu de difficulté avec votre présentation des choses.

      Vous semblez décortiquer l’ensemble des éléments en plus de parties que je ne le fais. Soit la mission et la vision, mais aussi l’ambition, les objectifs, les stratégies, les valeurs, etc. C’est correct, c’est selon moi seulement une façon plus détaillée de présenter les choses.

      Mais si j’analyse un peu ce que vous présentez, j’ai l’impression que vous avez une explication complètement à l’opposé de la mienne sur la mission et la vision.

      À mes yeux, la mission est effectivement une définition de ce que désire être l’entreprise. J’ai donné l’exemple dans quelques commentaires ci-haut, que la mission doit être vue comme « la mission d’un missionnaire ». C’est ce qu’il s’appliquera à faire tout au long de sa vie. C’est un peu la même chose en entreprise, la mission demeurera la même tout au long de la vie de l’entreprise. La mission est une présentation large de ce que fait l’entreprise. Elle doit être suffisamment large pour ne pas qu’elle soit limitante, et elle doit être suffisamment précise pour qu’elle explique concrètement ce que l’entreprise fait et comment elle se distingue de ses concurrents. Elle répond souvent aux questions suivantes : quoi, comment, à qui et pourquoi.

      La vision elle, est selon moi, la fixation d’un objectif (ou d’un idéal) à atteindre d’ici un certain temps. La vision changera au bout de quelques années lorsque celle-ci sera atteinte. La vision doit permettre à l’entreprise d’être encore meilleure dans la réalisation de sa mission.

      L’exemple que vous donniez « Contribuer au bien-être des hommes et des femmes au travail. » ne définit pas de barre à franchir ou de niveau à atteindre, ni de temps pour l’atteindre, il s’agit donc d’une mission à mes yeux. Et celle-ci pourrait être enrichie en lui ajoutant des éléments qui définissent à qui elle s’adresse et comment sera réalisée cette mission. Par exemple, « Contribuer au bien-être dans le travail des hommes et femmes d’affaires québécois en leur fournissant les formations nécessaires à la réalisation de leurs objectifs de carrière. »

      La vision de cette même entreprise pourrait être par exemple : « Permettre à 5% des cadres de PME québécoise d’obtenir une promotion d’ici la fin de 2016 ». Le plan stratégique et le plan marketing détermineront les actions à prendre pour y arriver.

      Enfin, vous n’avez pas à être en accord avec moi. L’important c’est que l’entreprise sache clairement ce qu’elle veut faire, comment y arriver et surtout qu’elle puisse le communiquer clairement.

      Au plaisir de vous relire.

      • Je souscris à la présentation de Lise, c’est également comme cela que je vois les choses. Un objectif n’est pas une vision pour moi non plus. Le débat est ouvert :)))

        Bien à vous,

        Philippe CHARLES

    • Bonjour,

      Merci pour votre blog dont le contenu aborde des problématiques qui m’intéresse beaucoup.

      Pour ma part, je suis plus en ligne avec l’approche de Lise. En effet, son approche permet de rassembler, de motiver et d’inciter de l’intérêt. Elle offre la possibilité de donner du sens car elle véhicule, par sa vision, la réponse à une problématique à laquelle on peut s’identifier. On souhaite que les femmes et les hommes aient du bien-être au travail, on le voit,(vision) on le comprend (sens).

      Pour ma part, les visions énoncées dans l’article sont orientées vers un but à atteindre mais elles manquent de sens. Je trouve difficile à me dire : Je me lève le matin pour « Atteindre 51 % de parts de marché d’ici juillet 2015 sur le territoire de la France ». D’autre part, il prête à discussion. Pourquoi est-ce judicieux d’atteindre 51%? Pourquoi 51% et pas 52% ou 49%? Pourquoi être le leader etc. Ce message serait, à mon sens, plus la définition d’une conséquence qui pourrait permettre, par exemple, de mesurer si l’approche est la bonne.

      Pour ma part, la vision doit pouvoir être soutenue par l’ensemble des parties prenantes à l’entreprise (collaborateurs, clients et investisseurs). Elle doit fédérer pour permettre une vision commune.

      • Bonjour Henri.

        Merci beaucoup d’ajouter vos réflexions à notre discussion.

        Je suis bien d’accord avec vous sur le fait qu’une vision (ou un objectif) purement chiffrée n’est pas nécessairement ce qu’il y a de plus motivant (du moins pas pour tout le monde). Et que l’ajout de sens peut tout à fait bonifier une vision. Mais il reste que pour être clair, pour mesurer l’avancement et l’atteinte, il faut aussi que s’y retrouvent des critères mesurables. On peut donc combiner les deux et ainsi obtenir un énoncé de vision beaucoup plus complète, intéressante et gagnante.

        Pour ce qui est de savoir avec qui nous devrions partager notre vison (et notre mission), je crois que cela peut être différent d’une entreprise à une autre. Mais de façon générale, je partage la mission avec tout le monde, surtout les clients et les employés. Dans la mesure ou la mission est l’énoncé de ce que fait notre entreprise ou de ce qu’elle tend à devenir (telle la mission d’un missionnaire).

        Pour ce qui est de la vision de l’entreprise, il est primordial pour moi que celle-ci soit partagée avec tous les employés et investisseurs, fort probablement avec les partenaires et collaborateurs, et peut-être avec les clients (si celle-ci est pertinente pour eux ou qu’elle serve à nous distinguer ou nous positionner). Si la vision des prochaines années sert à atteindre des objectifs financiers, celle-ci n’est pas nécessairement bonne à partager avec les clients, mais si au contraire celle-ci définit des objectifs en termes de qualité, il peut être tout à fait intéressant de la partager avec ses clients.

        Merci.

  16. Bonjour Michel,

    j’adore vous lire également. C’est très enrichissant. Bravo pour VOTRE mission, elle est palpable et généreuse. Je suis copropriétaire d’une entreprise manufacturière comportant des valeurs basé sur le respect, l’écoute la confiance et le dynamisme et nous limitons notre vitrine à l’internet, mettant l’emphase sur notre visibilité et nos clients sont corporatifs.
    J’aimerais aborder le sujet de l’envoie de courriel publicitaire communément appelé SPAM afin d’obtenir votre opinion. Mon partenaire semble attirer par cette façon de promouvoir nos promotions, auprès de nos quelque 4500 clients établis. Seulement, je m’y ai opposé jusqu’à maintenant n’ayant aucun respect pour ce genre de publicité. Pour moi, le courriels est un outil de communication qui doit rester efficace, personnel, et ne devrais pas servir de vitrine publicitaire. Je trouve tellement envahissant tout à fait inacceptable toutes ces publicités, promotion et guet-apens que non seulement je ne les filtre plus, mais je dois maintenant payer pour ne pas en recevoir!!!

    J’aimerais avoir votre opinion sur ce sujet.
    Merci Beaucoup!

    • Bonjour Michel.

      J’imagine que vous vouliez dire « Bonjour François ».

      Vous avez là une bien bonne question. Malheureusement celle-ci n’est pas en rapport avec le sujet de cet article, mais je vais tout de même prendre une petite seconde pour y répondre en attendant que j’en fasse le sujet d’un prochain article.

      Est-ce que nous devrions considérer l’envoi de publicité par courriel pour promouvoir nos produits?

      Ma réponse est oui et non. Je m’explique.

      Non pour les raisons suivantes : Parmi vos valeurs, vous avez le respect. Respectez votre valeur et ne harcelez pas vos clients. Ensuite, vous expliquez clairement que vous-même êtes envahi par les POURRIELS et ne les aimez pas.

      Mais la bonne nouvelle est qu’il est possible de faire de la publicité par courriel sans que celle-ci soit des POURRIELS. Je ne pourrai pas vous expliquer ici comment tout ceci se fait, mais je vous en donne les grandes lignes. Il faut que les clients potentiels acceptent de recevoir vos communications. Comment faire? Il faut leur donner le goût de le faire. Créez des communications qui combinent votre publicité et des informations utiles pour eux. Par exemple, vous pourriez créer un bulletin d’information dans lequel se retrouvent vos publicités. Il est très important que le contenu informatif soit pertinent pour votre clientèle cible et que l’abonnement à ce bulletin se fasse de façon libre et volontaire.

      Assurez-vous de vous abonner à mon blogue en vous inscrivant avec le formulaire en haut à droite de cette page pour être avisé de la publication de mes prochains articles. Je vais certainement faire un article complet sur le sujet très bientôt.

      Merci encore de la question et de l’inspiration pour un prochain article.

  17. Je trouve vos articles sur la mission et la vision très clairs et très pragmatiques. Je fais actuellement un travail sur l’implication organisationnelle de travailleurs peu qualifiés. Un outil qui favorise l’implication est la définition des corporate statements. Pour ce faire, j’ai besoin de références bibliographiques. A part, Peter Drucker, je n’ai rien trouvé. Pouvez-vous m’aider ? Merci

    • Bonjour Anne-Sophie.

      Merci pour ces beaux commentaires.

      Malheureusement je n’ai pas de pistes à vous donner. Je n’ai pas fait de recherche en ce sens et de mémoire, comme ça, je n’ai pas d’idées.

      J’imagine qu’un peu de recherche sur Internet ou encore de consulter un bibliothécaire dans une école de commerce serait une bonne piste de départ.

      Je peux peut-être lancer la question à mes autres lecteurs. Quelles références connaissez-vous qui traitent du sujet de la construction ou de l’utilisation des missions, visions et autres définitions corporatives? Partagez ici vos connaissances.

      Et Anne-Sophie, n’hésitez pas à venir nous partager VOS trouvailles par la suite. Je suis certain que ce peut être pertinent pour d’autres lecteurs.

  18. Bonjour,

    Pour une organisation oeuvrant au niveau de la culture et qui ouvrira c’est porte bientôt, j’ai à élaborer pour une première fois une vision. J’aimerais connaître vos commentaires sur celle-ci. Respecte-t-elle les critères que vous nous proposez dans cet article? :

    – Faire de l’organisation un lieu significatif et rassembleur où les résidents de tous âges, organisations,
    familles, tourismes, voisins et amis aiment se rencontrer.

    – Faire de l’organisation un lieu convivial, divertissant favorisant l’apprentissage et la découverte au niveau éducatif, cultuel et artistique pour les réalisations d’ici et d’ailleurs

    Il est vrai que je n’ai pas mis d’indicateur de temps. J’ai de la difficulté à le faire, car j’ai l’impression d’enlever l’émotion dans mes énoncés…

    J’ai également à revoir sa mission :

    -Être une organisation rassembleur pour la relève, les artistes, les artisans et les acteurs locaux de notre région

    -Soutenir les réalisations culturels, artistiques et éducatifs d’ici et d’ailleurs

    -Contribuer au développement culturel, social, environnemental et économique de notre MRC en offrant
    à la population et aux organisations un lieu de diffusion et de création d’événements

    Merci pour ce blogue concrèt et efficace, il nous donne de bonnes lignes de direction!
    Au plaisir de lire vos commentaires.

    • Bonjour Osmine.

      Premièrement, merci de votre participation à ce blogue.

      Voici mes commentaires sur votre vision.

      Je trouve la ligne un peu mince entre votre vision et votre vision. C’est-à-dire que les deux se ressemblent un peu et qu’il est difficile de faire la différence. C’est peut-être parce que les deux ressemblent à des souhaits.

      Pour faire la distinction, un peu grossière, la mission est « La vocation » de l’organisme et la vision serait plutôt comme « L’objectif principal à atteindre à moyen terme ». Un autre truc est aussi de comprendre que la mission est ce que nous disons principalement à nos clients, tandis que la vision est ce que nous conservons pour nos réunions d’équipe.

      Vous mentionnez que vous avez omis de mettre une dimension « temps », mais il manque aussi la dimension « Mesurable ». Vous pourriez vous référer à mon article sur les objectifs S.M.A.R.T. qui est très utile pour la création de la vision. Pour moi la vision est comme l’objectif S.M.A.R.T. principal que votre organisation souhaite atteindre.

      Comment mesurez-vous que votre organisation a atteint le niveau de « significatif » ou de « rassembleur »? Quel est le niveau de « convivial » ou de « divertissant » que vous souhaitez atteindre? Vous voyez, votre vision manque de concret et de réalisable.

      Parlons de l’émotion de votre énoncé. Si vous définissez un objectif clair, il est fort possible que plusieurs émotions puissent s’y coller. L’inspiration, la motivation, la collaboration sont de grands vecteurs d’émotions.

      Imaginons une vision qui soit un peu plus concrète, mesurable, réalisable, définie dans le temps et qui permet de transmettre des émotions… Par exemple :

      « Collaborer, supporter et mettre en œuvre des activités culturelles multidisciplinaires qui permettrons à au moins 10 artistes inconnus de toucher plus de 40% de la population de la MRC d’ici la fin de 2015. »

      ou

      « Permettre la construction d’une salle d’exposition moderne et d’offrir aux artistes locaux une salle d’exposition à coût modique par la réalisation d’une campagne de financement de 40 000.00 $ d’ici la fin de l’année fiscale 2015-2016. »

      Ces objectifs sont précis, simples à comprendre, réalisables et mesurables. Il est maintenant beaucoup plus facile de les réaliser puisque vous avez maintenant une vision à présenter à vos équipes, collaborateurs et partenaires. Tout le monde peut travailler à l’atteinte du même objectif.

  19. … alors si j’ai bien compris ma vision pourrait être :

    S’unir avec les organisations et les acteurs du milieu pour exprimer fièrement notre région en collaborant, en supportant et en mettant en œuvre des activités culturelles, sociales, éducatives et artistiques permettant d’augmenter de 30% le nombre d’événements culturels de la région d’ici la fin de l’année 2015.

    et la mission pourrait ressembler à :

    o S’inspirer de la force de concertation et de collaboration entre les organisations et les acteurs du milieu pour offrir à la population une programmation contribuant au développement culturel, social, environnemental, économique et artistique de notre région

    o Être le lieu significatif et rassembleur où la population de tous âges se rencontrent pour partager les créations d’ici et d’ailleurs.

    Qu’est-ce que vous en pensez?

    • Bonjour Osmine.

      C’est beaucoup mieux. Cette vision rencontre les recommandations que j’ai proposées.

      Si vous souhaitez la retravailler encore un peu, je vous propose de considérer les points suivants :
      • Vous pourriez inverser l’ordre de la phrase afin de mettre en premier plan « augmenter de 30% le nombre d’événements culturels de la région d’ici la fin de l’année 2015 » plutôt que « S’unir avec les organisations et les acteurs du milieu ».
      • Attention à la confusion lorsque vous dites que votre vision est « d’augmenter de 30% le nombre d’événements culturels » et que vous expliquez comment vous allez le faire en mentionnant « les activités culturelles, sociales, éducatives et artistiques ». Dans un cas, vous ne nommez qu’un seul élément et dans l’autre, vous en nommez 4.
      • Attention aussi : « exprimer fièrement notre région » ne se mesure pas et ne fait probablement pas parti de votre vision. Peut-être de votre mission.

      Pour votre mission, la tournure des phrases peut aussi être inversée afin de donner la priorité à « contribuer au développement » plutôt que « s’inspirer de la force ».

      Mais bravo, c’est un excellent travail.

  20. Merci pur votre travail, pouvez-vous m’inscrire dans votre base

    Cdt

    • Bonjour Joseaux.

      Merci pour le beau commentaire.

      Pour ce qui est de l’inscription à ma base de données, il vous suffit de vous inscrire avec le formulaire que vous retrouverez dans le haut de chaque page de mon blogue dans la colonne de droite, sous ma photo.

      Une fois que vous aurez inscrit votre nom, courriel et mot de passe, vous recevrez deux courriels dont l’un vous demandera de cliquer sur le lien pour confirmer votre abonnement. Une fois cette étape réalisée, vous recevrez un nouveau courriel à chaque fois que je publie de nouveaux articles.

      Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou désirez plus d’information, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de courriel que vous retrouverez sur la page Contact.

  21. Merci pour votre article. Une bonne base de réflexion pour mettre en réflexion les dirigeants qui ont du mal à rédiger la vison de leur entreprise. Il est parfois difficile de faire séparer, objectif et vision.

    Cdlmt

    • Merci Alain pour votre commentaire.

      Effectivement, j’espère que l’article permet de bien comprendre la différence entre la vision d’entreprise et les objectifs.

      Bon succès à vous.

  22. Bonjour Mr Francois;

    nous sommes un cabinet d’architecture au Maroc, et nous avons comme vision:
    Être une source d’inspiration engagée à produire une architecture innovante et pérenne, alliant services aux partenaires et bien être des usagers.

    qu’est ce que vous en pensez?
    en fait je suis demandée à la communiquer en interne et en externe, est ce que vous pouvez m’aider par des idées.
    Merci

    • Bonjour Ikram

      Merci de participer à mon blogue.

      L’énoncé que vous me soumettez ici ressemble beaucoup plus à une mission qu’à une vision. Si vous avez lu l’article et les différents commentaires que j’ai publiés par la suite, vous allez constater que la vision doit ressembler à un objectif à moyen terme. Or, je ne vois aucun objectif mesurable dans votre énoncé de vision.

      En résumé, la vision soit être un objectif que vous fixez à toute votre équipe. Un objectif où vous voulez amener votre entreprise d’ici quelques années. Pour pouvoir passer un nouvel objectif supérieur par la suite. Ce que je lis actuellement semble un objectif perpétuel. Je ne vois pas le jour où vous aurez atteint l’objectif de produire des constructions innovantes et pérennes. J’espère que vous le faites déjà.

      Par contre, si vous me dites que vous souhaitez gagner le prix du bureau d’architecte le plus innovant dans tout le Maroc d’ici 2018, vous avez là une vision qui motivera vos équipes à innover.

      Bon succès.

  23. Bonjour François,

    Je suis d’accord avec votre définition de la vision d’entreprise (« Une description d’un état futur et désirable de l’organisation et/ou de son environnement ») même si en effet, elle reste vague.

    Je suis également d’accord sur le fait que des visions comme « Devenir le leader de notre marché » ne sont pas assez claires ni précises.

    En revanche, pour moi, vos 3 reformulations proposées s’apparentent plus à des objectifs stratégiques qu’à des visions

    Une illustration valant souvent mieux qu’un long discours, prenons l’exemple d’un fabricant de balais-brosses.

    Sa mission pourrait être par exemple: « Produire des balais-brosses pour la clientèle EMEA blablabla… »

    La phrase « Atteindre 51 % de parts de marché d’ici juillet 2015 sur le territoire de la France » définirait alors l’un des objectifs stratégiques par lequel elle concrétise sa vision (et nous sommes d’accord qu’une vision doit être déclinée en objectifs chiffrés et échéancés sinon on reste dans les voeux pieux).
    Ces objectifs seront bien sûr communiqués en même temps que la vision qu’ils concrétisent.

    En revanche, il lui faudra une vision qui porte le sens, l’ambition, et qui donnera à chaque salarié le cadre et l’enjeu de leurs actions voire même leur permettra de s’y référer dans leur quotidien. Et si possible qui générera l’énergie et la mobilisation de chacun des acteurs.

    Pour notre entreprise de balais-brosses, voici 2 exemples (parmi de nombreux possibles) de vision:
    1) « Nous faisons redécouvrir aux ménages le plaisir du ménage »
    2) « Nous oeuvrons à la propreté des intérieurs »
    Le « Nous » marque l’adhésion, le « réussir ensemble »
    Le présent projette chacun dans un futur accessible mais qui reste à construire

    Et bien sûr, en fonction de la vision formulée, on voit bien que les conséquences pourront être complètement différentes:
    Dans le cas 1) c’est le plaisir qui est mis en avant et on imagine bien notre entreprise se tourner au fil des mois vers des produits faciles à utiliser, avec un design décalé et fun et une approche décomplexée des tâches ménagères
    Dans le cas 2) ce sera le professionnalisme qui sera sans doute mis en avant avec le côté technologique des produits vendus qui en garantissent le résultat.

    Tout cela étant dit, je n’ai pas la prétention de clore le sujet qui reste toujours en friche tant pour une entreprise, qu’un projet… voire pour sa vision personnelle !

    Bonne continuation à vous
    Stéphane

    • Bonjour Stéphane.

      Merci beaucoup de votre participation, j’aime beaucoup votre réflexion. Toutefois, j’ai l’impression qu’il y a un mélange entre la mission, la vision, les objectifs stratégiques et le slogan de l’entreprise.

      Voici ma réflexion basée sur votre exemple de l’entreprise de fabrication de balais-brosses.

      La mission de l’entreprise pourrait être « Probalais a pour mission de créer des outils de nettoyage performant et robuste pour les firmes d’entretiens ménagers à travers l’Europe » (je suggère tout de même d’en faire une version un peu plus séduisante).

      La mission de l’entreprise ne devrait pas changer avec le temps. C’est-à-dire que l’entreprise aura toujours comme mission de fabriquer des outils de nettoyage performant et robuste. Si celle-ci a l’intérêt d’élargir sa gamme de produits, elle ne considèrera pas de créer des brosses à cheveux ou des brosses à dents, même si le procédé de fabrication est sensiblement le même. Mais elle considérera probablement de fabriquer des balais antistatiques pour l’époussetage ou un nouveau modèle de portes-poussières révolutionnaire.

      Maintenant l’entreprise est claire sur ce qu’elle fait et elle peut très bien se positionner par rapport à ses concurrents chinois qui fabriquent des balais-brosses à des prix que probalais ne peux compétitionner. Elle peut se faire connaître comme le spécialiste des produits performants et robustes conçus pour les entreprises d’entretiens ménagers, ce que les produits économiques chinois ne peuvent prétendre puisqu’ils sont conçus pour le consommateur résidentiel.

      Maintenant si l’entreprise désire se créer un slogan ou une signature corporative, celle-ci doit respecter la mission de l’entreprise. Elle pourrait choisir « Pour l’entretien commercial, ça vous prend un produit fiable! Probalais ».

      Finalement, parlons de la vision de l’entreprise. Effectivement, la vision d’entreprise est très proche des objectifs stratégiques. À mes yeux, la vision d’entreprise est à plus long terme. Et vous pourrez attacher plusieurs objectifs stratégiques à l’atteinte de la vision. Je vous donne aussi des exemples.

      Probalais existe depuis quelques années et jouit d’une excellente réputation sur le territoire de Paris puisque deux de ses meilleurs vendeurs sont concentrés sur cette région et ont un réseau de contacts très développé dans le marché des produits nettoyants industriels. La vente directe effectuée par les représentants représente 50% du chiffre d’affaires. Un autre 25% de son chiffre d’affaires lui provient de quelques grossistes qui exportent dans les pays avoisinants et le dernier 25% vient de la distribution dans les magasins à grande surface sur l’ensemble du territoire Français.

      Mais probalais a des ambitions beaucoup plus grandes. Elle veut être reconnue sur l’ensemble du marché européen comme la marque de qualité dans les outils d’entretiens ménagers industriel et commercial. Mais dans le but de s’assurer de la clarté de sa vision et d’augmenter ses chances de réussite, elle choisit d’énoncer sa vision ainsi :

      « Probalais a pour vision de devenir la marque la plus recommandée par les spécialistes de l’entretien ménager commercial sur l’ensemble du territoire Européen d’ici la fin de 2017 ».

      Des objectifs stratégiques annuels peuvent venir supporter cette vision. Par exemple, « Dans le but de se concentrer sur le marché des entreprises d’entretien ménager commercial, il est proposé de se départir d’un brevet de fabrication sur un produit qui est principalement vendu aux consommateurs résidentiels et distribué dans les commerces de détail et d’investir l’argent récupéré en R ET D pour développer le porte-poussière révolutionnaire et super résistant qui plaira aux spécialistes de l’entretien ménager commercial».

      L’année suivante, ce pourrait être « Dans le but d’étendre notre territoire de distribution et de ne pas dépendre d’un seul canal, il est proposé d’étendre notre force de vente sur les pays francophones et de développer de nouveaux partenariats avec des grossistes spécialisés dans la distribution de produits nettoyants industriels sur les autres pays de l’Union européenne ».

      Qu’est-ce que vous dites de cette démonstration? Est-ce que c’est plus clair?

  24. Bonjour François,
    Merci pour tout ce que vous apportez aux créateurs et entrepreneurs par vos excellents articles !
    Actuellement gérante d’une société de services à la personne depuis 2 ans, je suis en train de faire évoluer mes services et aimerais arriver à une nouvelle identité, une nouvelle mission, vision etc d’ici septembre. Ma problématique actuelle est la suivante : comment (re)créer un concept qui réunit toutes mes compétences mais qui est « lisible » aux yeux de mes prospects et partenaires ? Ou encore : faut-il privilégier ses propres compétences pour créer un concept « unique » ou faut-il se fondre dans un concept existant et y ajouter sa touche personnelle ? Pour précision, je suis actuellement affiliée au concept de la conciergerie privée mais j’aimerais aller beaucoup plus loin et y ajouter certaines de mes compétences personnelles qui ne sont pas tout à fait assimilées à de la conciergerie. Merci pour vos lumières. Cordialement,

    • Bonjour LPS.

      Bonne question. Et je crois qu’il n’y a pas qu’une seule réponse.

      J’aime beaucoup l’idée de l’unicité, de la différenciation ou de l’exclusivité. Maintenant, comment faut-il la créer? Est-ce qu’il est préférable de créer un nouveau concept à partir de zéro ou peut-on simplement améliorer un concept déjà existant? La réponse courte est « Peu importe dans la mesure où la distinction est suffisamment visible et qu’elle est avantageuse pour vos clients cibles ».

      Je m’explique. Si vous fabriquiez des chaines de vélos et que vous choisissez un jour de vous spécialiser dans la fabrication de chaines pour des engrenages de moteurs diesel industriels, vous perdrez probablement l’ensemble de vos clients puisque les chances que l’un de vos clients qui achetaient vos chaines de vélos soit aussi intéressé par les chaines d’engrenages industriels sont extrêmement faibles. Mais n’oubliez pas qu’il y a peut-être une fortune à faire dans le domaine des chaines de moteurs industriels et que vous pourriez innover sur ce marché.

      Même chose si vous choisissez d’améliorer votre offre de service en ajoutant d’autres services en fonction de vos autres expertises. Imaginez que vous fabriquez toujours les chaines de vélos et que vous décidez d’ajouter à votre gamme de produits des paniers en osier peint à la main. C’est possible que vous ailliez un potentiel de clients qui achètent vos chaines de vélos qui s’adonnent justement à avoir un vélo de grand-mère et qui pourraient potentiellement être intéressées par vos paniers en osier, mais si 90% de votre clientèle sont des jeunes hommes qui font du vélo de montagne, vous ne nuisez alors qu’à votre image et risquez de perdre cette majorité de clients. Par contre, si vous offrez à la même clientèle le service de peindre des casques de vélo personnalisé avec des dessins de sports extrêmes, vous risquez de faire parler de vous, d’attirer encore plus de la même clientèle et de vous démarquer de vos concurrents.

      De façon générale, il est plus facile de partir de concepts déjà existants et de les améliorer, mais il n’est pas simple de faire en sorte que l’amélioration soit suffisamment distinctive. Aussi, il faut faire très attention d’innover sans dénaturer l’entreprise et de s’assurer que celle-ci ajoute des bénéfices pour le client cible.

      Bon succès.

  25. Bonjour,
    Je suis responsable marketing d’une entreprise internationale en telecom, et je suis actuellement en train de réviser les messages de communication de notre entreprise.
    Evidemment concernant la vision on ne peut faire autrement que demander l’opinion et la vision du PDG, cependant j’ai un gros doute sur l’efficacité et la formulation de notre vision.
    Nous pensons que notre marché va évoluer et que cela impactera notre coeur de métier, et qu’ainsi notre positionnement devra changer.
    Le fait d’énoncer dans notre vision que nous nous apprêtons à nous adapter à ce changement (qui est en réalité induit par des évoltuions technologiques) en fournissant « une nouvelle génération de solutions et de services » est-il un message suffisant pour l’énoncé d’une mission ?
    J’espère que mon explication est assez claire, car je ne peux pas dévoiler d’informations trop confidentielles…
    Merci pour votre avis!!

    • Bonjour Élodie.

      Vous parlez de vision et de mission. D’après ce que je comprends de votre question, je dirais que c’est définitivement un point à mettre dans la vision. C’est-à-dire que si le but est de motiver un changement et d’atteindre un nouvel objectif, c’est clairement le but de la vision d’entreprise. Si vous désirez que l’ensemble de vos employés travaille ensemble à l’atteinte de ce nouvel état où vous souhaitez que l’entreprise soit d’ici un délai fixé, c’est la vision que vous devez changer.

      Par exemple, si vous étiez une entreprise de cellulaire et que vous ne possédiez aucune antenne de transmission, mais que vous souhaitez acquérir vos propres antennes pour rester compétitif, votre mission ne changerait probablement pas. Celle-ci serait par exemple « d’offrir le service téléphonique avec le meilleur service à la clientèle ». Mais votre vision pourrait devenir « Devenir l’entreprise de télécom avec la meilleure couverture cellulaire dans tout le Népal d’ici la fin de 2017».

      Par contre si le but de votre entreprise change, vous devriez refaire votre mission.

      Par exemple, si vous fabriquiez des téléphones cellulaires et que suite à une évaluation stratégique, vous jugez que ce marché est saturé et que vous ne réussirez pas à tirer votre épingle du jeu à long terme. Une analyse vous a permis de conclure que le marché des consoles de jeux mobile est en pleine expansion, que la concurrence est plus faible et que votre expertise avec les téléphones cellulaires est transférable dans ce marché. Vous devrez alors changer la mission de votre entreprise.

      Point à noter, si vous changez de mission, vous aurez probablement à fixer une nouvelle vision.

      En résumé, si vous changez ce que fait l’entreprise, vous changer la mission. Si vous désirez atteindre de nouveaux objectifs, vous améliorer, croitre, progresser, attaquer de nouveaux marchés, étendre vos territoires, vous devez fixer une nouvelle vision.

      J’espère que c’est clair et que ça répond à votre question.

  26. Bonjour,

    Avant tout je porte a vous féliciter pour ce magnifique et très professionnel blog.

    Présentement je suis en train de construire la mission et la vision d’ une entreprise de nettoyage a vapeur spécialisée dans le domaine du nettoyage de surfaces intérieures et extérieures. Un des objetifs principaux, c’est veiller toujours a proteger l’environnement. Je voudrais vous partager le travail fait, dans lequel j’apprecierais beaucoup vos comentaires.

    Merci et bonne journnée

    MISSION

    Offrir un service de nettoyage spécialisé qui permette satisfaire les besoins de nos clients en ayant toujours comme priorité la protection de l’environnement grâce à l’utilisation de méthodes écologiques.

    VISION

    Être reconnue comme l’entreprise leader dans la prestation de services de nettoyage écologique, en utilisant des machines d’haute technologie qui minimisent l’emploi des ressources naturelles dans la réalisation des travaux et ainsi contribuer à la préservation de l’environnement.

    • Bonjour Luz.

      Merci pour les beaux commentaires.

      Voici mes réflexions pour votre mission et vision.

      Commençons par la mission. Ce n’est pas mauvais, c’est même un très bon départ, seulement je ne vois pas beaucoup votre distinction ou l’ambition de votre entreprise dans votre mission. Par exemple, la première partie de votre mission, « Offrir un service de nettoyage spécialisé qui permette satisfaire les besoins de nos clients » ne semble pas vouloir dire grand-chose (ce n’est pas méchant). Toutes les entreprises souhaitent satisfaire les besoins de ses clients (enfin je l’espère pour eux). Et vous parlez d’un service spécialisé sans expliquer ce qu’il est.

      Maintenant, « protection de l’environnement » et « méthodes écologiques » ressemblent plus à une distinction. Même du même coup, je pense qu’il y a de plus en plus d’entreprises de nettoyage qui ont ce souci, alors comment se démarquera votre entreprise? Il faut un peu plus à mes yeux.

      Je vous parle de votre vision et je vous reviens avec la fin de ma réflexion sur la mission par la suite…

      Vous n’êtes pas déjà le leader du nettoyage écologique SUR VOTRE RUE? Si vous n’êtes pas le leader en 2047, est-ce que vous serez toujours satisfaits ou motivés? Et si vous êtes reconnu comme le leader dans votre domaine par votre fleuriste, est-ce que ce sera suffisant? Vous voyez que votre vision n’est pas assez claire. Vous n’êtes pas en mesure de quantifier ou de qualifier l’atteinte de celle-ci. « Être reconnu par l’association des entreprises de nettoyage de France comme l’entreprise ayant les plus hautes normes environnementales d’ici la fin de 2016 » est une vision beaucoup plus claire et précise. Vous savez ce que vous devez atteindre : gagner le prix des normes environnementales de l’association des entreprises de nettoyage. Vous savez quand vous devez y arriver : avant la fin de 2016. Vous savez sur quel territoire vous voulez être reconnu : en France. Bien sûr tout ceci est fictif, je ne sais pas si une telle association ou un prix de ce genre existent, mais c’est pour vous montrer que vous devez être plus clair dans votre vision.

      Maintenant, vous voulez devenir leader et vous voulez vous distinguer par votre souci écologique, bien ayez l’ambition de vos objectifs. Pour devenir le leader dans un domaine, il faut être le meilleur et surpasser les autres, il faut augmenter les standards, il faut repousser les limites, il faut innover, il faut se démarquer… Que souhaitez-vous faire pour y arriver?

      Je ne connais pas précisément votre domaine d’expertise, mais je vous lance des pistes de réflexion. Est-ce que vous ne devriez pas récupérer l’eau que vous utilisez dans des bassins de récupération et traiter l’eau ainsi récupérer avant de la retourner dans la nature? Est-ce que vous ne devriez pas produire localement vos produits de nettoyage plutôt que de faire venir ceux-ci de plusieurs centaines de kilomètres et ainsi réduire votre empreinte écologique par rapport à vos concurrents? Une fois que vous aurez trouvé cette façon de vous distinguer, cette façon de surpasser les normes, cette façon d’innover, misez sur cette distinction. Formulez votre mission en fonction de cette distinction, faites-vous connaître par rapport à cette distinction. Une fois qu’un concurrent commence à faire comme vous, vous êtes alors devenu le pionnier dans ce domaine. Et pour être le leader, il suffit de conserver votre longueur d’avance et d’en faire plus qu’eux ou de continuer d’innover.

      Bon, j’ai peut-être poussé un peu loin la réflexion ou l’ambition de votre petite entreprise, mais j’espère que je vous ai fait prendre conscience de l’importance de bien définir votre mission et votre vision. Je pense que l’un des points les plus importants lorsqu’on lance une entreprise, c’est de trouver une niche ou une distinction qui fera en sorte de garantir le succès de notre entreprise. Ne soyez pas simplement une entreprise comme les autres. Et ceci devrait se retrouver dans votre mission!

      Si vous continuez de travailler votre mission et vision et que vous revenir nous montrer votre travail, j’en serai ravi.

      Bon succès.

      • Merci beuacoup Francois pour vos conseils et pour me guider dans ce processus !
        Je commencerais dès maintenant et je vous tiendrais au courent, comptez sur ça !

  27. j’ai bien aimé votre article,d’ailleurs je le trouve tres riche et également très simples dans son contenu
    ça va beaucoup m’aider dans ma vie d’entrepreneur. au fait je suis en train de créer mon entreprise et la je faisait ma recherche et voilà je vous ai trouvé .un grand merci pour cet article très riche.

    • Merci beaucoup Stéphanie pour ce beau commentaire.

      N’hésitez pas à participer aux discussions, c’est de cette façon que vous pourrez en tirer le meilleur.

      Aussi, assurez-vous de lire aussi l’article sur la mission d’entreprise qui est très complémentaire à celui-ci.

      Au plaisir.

  28. Tres belle article,merci pour ces precieux conseils.

  29. Votre article est claire, limpide et sans contours. Avec des mots simples, vous m’aidez à comprendre la différence entre vision et mission. Ces deux conceptes font souvent l’objet de confusions et un véritable mélange s’opere dans les esprits de plusieurs entrepreneurs et chefs d’entreprises.
    J me servirais de votre expérience comme guide et j’attend avec impatience la publication du prochain article.

    Cordialement.
    Achille BIPEDY
    Administrateur Général GEC.

    • Bonjour Achille.

      Merci pour vos bons commentaires. J’adore lorsque les lecteurs arrivent sur mon blogue suite à un questionnement et qu’ils en repartent avec des réponses.

      Au plaisir de vous aider.

  30. Bonjour FRANÇOIS

    J’aimerai vous remercier pour se blog

    voila je reprend la société de mon père, j’ai 24 ans, mon bute ses de faire monter l’entreprise.
    comment faire sans un capital et l entreprise a des dette, a la pas des grand dette ms voila
    ma question comment puis je faire monter ma société et comment je dois mi-prendre ?

    • Bonjour Abdel.

      Bien votre question est beaucoup trop large pour pouvoir y répondre simplement. Mais je vais tenter de vous guider et vous inspirer un peu.

      En fait, la façon de faire pour sortir une entreprise avec des défis financiers est la même que pour propulser une entreprise en très bonne situation financière… Il faut réfléchir et faire un plan stratégique. Le plan stratégique est à un niveau supérieur à la fonction marketing.

      Puisque mon but ici est de me concentrer sur l’aspect marketing du développement de votre entreprise, je vous proposerai donc de faire un plan de marketing stratégique. C’est-à-dire de faire un plan marketing qui ne sera pas qu’un plan de communication ou un plan de campagne de publicité, mais un plan qui intégrera une stratégie. C’est-à-dire un plan qui prévoira plusieurs étapes et que celles-ci seront choisis et ordonnés d’une façon à ce que le résultat de la combinaison de ces étapes soit supérieur à la simple somme de celles-ci.

      Et si vous avez pris le temps de lire les articles de mon blogue ainsi que les différents commentaires, vous aurez compris que vous devez avoir une mission, une vision, un positionnement, des objectifs, etc. Ensuite vous serez en mesure d’élaborer des stratégies potentiellement efficaces.

      Je vous invite à revenir publier ici vos réflexions sur le choix de votre future vision (après avoir travaillé votre mission). Il me fera plaisir de commenter votre réflexion.

      Bon succès.

  31. Bonjour Francois,

    Merci de partager tout cela. Je me lance dans un service de fast food et j’ai pu rediger ma mission et vision suivant tes explications. Aussi, pourrai-je avoir un article concernant le » online marketing ».
    Merci, bonne continuation.

    • Bonjour Raissa.

      C’est un plaisir de partager mes connaissances et d’aider les entrepreneurs.

      Comme toujours, une réponse rapide à une question du genre est pratiquement impossible. De plus, mon blogue n’est pas spécifiquement attaché au marketing en ligne. Je crois de toute façon que le marketing en ligne doit être réfléchi de la même manière que le marketing traditionnel.

      Il faut analyser sa situation spécifique, il faut étudier ses concurrents, il faut se fixer des objectifs, puis il faut faire une réflexion stratégique. Seulement après ce travail serez-vous en mesure de choisir les meilleures idées, celles qui vous permettront d’atteindre ces objectifs. Si celles-ci sont en ligne, elles se clarifieront d’elles-mêmes en fonction des stratégies que vous aurez choisies.

      Comme vous aurez peut-être remarqué, je ne publie pas beaucoup d’articles ces dernières semaines. Je suis malheureusement occupé à d’autres tâches pour l’instant, mais je promets de me remettre à mon blogue d’ici quelques semaines. Je conserve votre demande d’avoir un article sur la thématique du marketing en ligne.

      Merci et bon succès avec votre nouvelle entreprise.

  32. merci, François Vincent, pour ces éclairages intéressants. Je voudrais savoir dans le même sens qu’est ce qu’un défi pour une entreprise? et Comment formuler ce défi?

    • Bonjour Ouoba.

      Peut-être que j’interprète votre question un peu trop à la lettre, mais un défi est un défi. Peut-être que dans la théorie d’un professeur de marketing, un défi représente un état particulier d’une entreprise, mais moi je ne me casse pas la tête à tenter de comprendre des théories virtuelles.

      La vision d’entreprise doit être un défi à atteindre, mais demeurer réalisable.

      Bon succès.

      • OK merci! je pense aussi qu’une mission, pourrait constituer un défi à atteindre.

  33. Bonjour François, je suis en plein travail pour élaborer un plan d’affaire pour une petite crêperie bretonne qui n’est pas encore sur pied. Je voudrais bien avoir votre avis sur la vision que j’ai choisit. Alors voilà ;  » Mettre sur pied une entreprise ainsi qu’une équipe familière, durable et proche des gens. Créer un lieu de rassemblement où, tant les employés que la clientele, auront un sentiment d’appartenance et de respect. L’entrepreneure souhaite vous inviter chez elle pour passer un bon moment en bonne compagnie. »

    • Bonjour Kim.

      Quel beau projet que votre crêperie bretonne. Si vous êtes la seule dans votre région, vous tenez là une distinction importante.

      Maintenant, parlons vision et mission. Comme beaucoup de monde, vous semblez mélanger les deux.

      Une mission est principalement un énoncé qui s’adresse à votre clientèle et qui explique en quelques mots ce que fait votre entreprise, comment elle le fait et idéalement mets en valeur votre distinction. Vous pouvez lire l’article « Vous voulez savoir comment définir une mission d’entreprise simple, claire et efficace ? Voici ma recette ! » qui vous éclairera un peu. Prenez aussi le temps de lire les commentaires dans le bas afin de profiter des exemples et des réponses.

      La vision elle, est un énoncé qui s’adresse principalement aux employés, investisseurs et partenaires. Celle-ci permet de fixer un but commun, un objectif à atteindre et à motiver les joueurs à travailler dans la même direction afin d’atteindre celle-ci. Puisque la vision est très proche d’un objectif, je vous recommande de lire l’article « Créer des objectifs S.M.A.R.T., une formule magique en marketing » qui vous aidera entre autres à mettre des critères qui sont mesurables et à fixer une limite de temps.

      L’énoncé que vous nous avez présenté semble un mélange de mission et de vision. Les éléments à atteindre sont difficilement mesurables et aucune limite de temps n’est prévue pour les atteindre.

      J’espère que ces explications vous aideront à définir une mission et une vision claire et efficace.

      Revenez nous présenter les résultats de votre réflexion.

  34. Grand merci Mr FRANCOIS VINCENT ; je pense que cet article tres riche va nous servir en tantdes prochains
    entrepreneurs (inchalah) et avant ca dans le projet que le professeur nous a chargé à faire : choisir un produit deja existant dans le marché ou de chercher un produit qu il mettre un business plan

  35. Comment je fais pour m’abonné? J’ai lu votre article ça m’a vraiment aide a mettre de l’ordre dans ma tête et je souhaite recevoir des newsletter a chaque fois vous publierez un article!!! Merci beaucoup

    • Bonjour Rachel.

      Merci beaucoup pour vos beaux commentaires sur mes articles.

      Pour vous inscrire à mon bulletin (newsletter), vous n’avez qu’à remplir le formulaire qui se trouve en haut à droite de toutes les pages de mon blogue sous le paragraphe « Soyez avisé de la publication des prochains articles ». Une fois que vous aurez appuyé sur le bouton, vous recevrez 2 courriels. Un premier qui confirme votre mot de passe et le deuxième qui vous demande de valider votre inscription. Pour recevoir les avis de publication des prochains articles, il est obligatoire de valider l’inscription dans ce deuxième courriel en cliquant sur le lien de validation dans le courriel.

      Une fois votre confirmation validée, vous devriez recevoir un courriel de bienvenue qui confirmera que la validation a été effectuée correctement. Et voilà, vous êtes maintenant membre du blogue Stratégie Marketing PME.

      • merci pour cet article, il est super intéressant, il m’a aidé a faire mon devoir sur la gestion stratégique des ressources humaines.

        • Bonjour Samuel.

          C’est une excellente nouvelle que mes articles sur le marketing peuvent aussi aider des gens dans le domaine des ressources humaines.

          Bonne continuation.

  36. Je suis bien heureux de tomber au hasard sur cet article. Il est simple, dans un style direct et très clair! Il est désormais mon guide dans la définition de la vision de mon entreprise pour les 5 ans à venir. J’ai justement programmé un travail à la fin de cette année avec mes collaborateurs et associés pour cet exercice et cet article vient à point nommé!

    Si un jour l’Afrique et le Togo vous tentent, n’hésitez pas de me faire signe, pourque je vous invite à Lomé au Togo. Nous pourrons en profiter pour réaliser des rencontres professionnelles avec des entrepruneurs togolais.

    Merci!

    • Bonjour M. Toffa.

      Merci de vos compliments. Je suis très heureux de savoir que mes articles vous serviront à vous et votre équipe afin de fixer la vision de votre entreprise. Bonne réflexion.

      Merci aussi pour l’invitation à vous rencontrer. Je n’ai pas de plan pour visiter l’Afrique pour l’instant, mais qui sait, un jour peut-être.

  37. Bonjour Mr Francois Vincent
    Je suis un étudient au sien du Master  » Comptabilité , Contrôle de gestion et Audit  » à l’ENCG de Casablanca (Maroc) , et vraiment je n’ai jamais lire un article comme celui là , Je suis très heureux de s’inscrire dans ce site et je viendrai d’informer tout mes collègues sur ce meilleur site.

    Veuillez agréer ; monsieur ; l’expression de mon profond respect

    AMZIL ELHACHEM

    • Bonjour Amzil.

      Merci pour ces beaux commentaires sur mon blogue et ses articles.

      J’en profite pour vous souhaiter du succès dans vos études.

  38. Plus je lis sur les outils à utiliser pour définir ma propre mission-vision et plus je constate la justesse des mots et des éléments essentiels à considérer dans le but de passer de mission-vision à action.

    Merci à toi François!

    Yvon Poudrier Pl fin.

    • Bonjour Yvon.

      Excellent. Je suis heureux de pouvoir vous aider dans la définition de votre entreprise.

      N’hésitez pas à venir nous proposer vos réflexions afin que nous les commentions.

  39. Waw M.Francois les mots me manquent pour vous dire merci pour ce merveilleux article ,je reclame que DIEU deverse sur vous plus d’intelligence pour aller de l’avant car c’est plus qu’interessant. je suis ravi en lisant ce texte,je benis egalement le Nom de DIEU qui a mis un tel precieux homme sur mon chemin pour m’aider a atteidre mon objectif car je suis un visionnaire en affaire.
    Au plaisir
    Que DIEU vous accompagne!

  40. Tres interessant cet article. Bravo!

  41. Bonjour monsieur François , j’aimerais que vous m’aidait
    Bon avec mes amis on a décidé de faire une association entre nous
    Le problème est que certains d’entre nous ne savent pas c’est quoi l’importance ??
    J’aimerais que vous m’expliquer comment veu-je faire pour les convaincre ???
    2ème vous me donner vos avis sur l’importance d’une association
    Merci

    • Bonjour Alpha Barry.

      Je ne suis pas certain de bien comprendre votre question. Vous m’expliquez que vous et des amis souhaitez lancer une entreprise ensemble et que ce n’est pas tout le monde qui comprend l’importance de structurer légalement l’entreprise et les conditions de votre entente.

      Je ne suis probablement pas la bonne personne pour vous conseiller sur cet aspect. Je suis un spécialiste en marketing et non un avocat ou un notaire. Je peux tout de même vous mettre en garde et vous suggérer de ne pas vous impliquer dans un projet où le cadre de fonctionnement n’a pas été défini. À partir du moment où vous vous impliquez dans un projet, vous héritez du même coup de responsabilités et d’obligations.

      Consultez un notaire ou un avocat spécialisé en droit des affaires.

      Bon succès dans votre projet.

  42. Bonjours à tous,

    Cet article est édifiant!!! Il va beaucoup nous servir car nous sommes une petite et nouvelle entreprise ivoirienne spécialisée dans l’énergie solaire. Je vousvreviendrais très prochainement quand nous aurons mis à profit tous vos merveilleux conseils…. et que Dieu vous édifie

    • Bonjour Salimata.

      Merci pour vos beaux commentaires. Bon succès avec vos projets.

  43. BJR Monsieur François Vincent.merci encore une fois pour cet article .j’ai commencé à rédiger notre vison et notre mission.je travaille dans une entreprise immobilière en cote d’ivoire.

    vision: devenir une agence immobilière de renom en ayant 50%de part de marché d’ici l’an 2016 sur le territoire ivoirien.

    mission: nous faisons de la gestion et des ventes immobilières. nous gérons des syndics et tout autres transactions immobilières ( rénovation de locaux ,décoration d’intérieure).
    merci de donner votre avis merci encore.

    • Bonjour Reineboualy.

      50% des parts de marché en moins d’un an? Sur l’ensemble du territoire Ivoirien? Rien de moins!

      Je ne veux pas tuer vos rêves, mais à moins que vous ne soyez déjà près de ce 50%, elle est peut-être utopique votre vision. Avez-vous lu mon article sur les objectifs S.M.A.R.T.? Celui-ci parle de définir un objectif atteignable. Le but est bien sûr de lancer un défi, mais il ne doit pas être démesuré pour ne pas démotiver vos partenaires.

      Votre mission semble présenter 3 services bien distincts; la rénovation, la gestion immobilière et la vente. Si c’est le cas, est-ce que chacun de ses services est offert sous le même nom d’entreprise? Si oui, j’ai l’impression que vous êtes trop diversifié. Surtout si vous souhaitez desservir la moitié du marché de votre pays. J’ai l’impression que vous devriez diviser votre offre en 3 entreprises distinctes et mettre en place un conglomérat. De cette façon, vous pourriez avoir une mission et une vision beaucoup plus claire pour chacune des entreprises.

      Bonne réflexion.

  44. moi ce que je crois une vision est une ideale qu’on ne saurait atteindre, quoique qu’elle soit une ideale, elle doit etre claire et motivante pour que les autres employes puissent emboiter le pas avec vous. on peut dire si on atteint les different objectifs vises on serait plus pres du vision. se sont les realisation des objectifs qui seront votre guide.

    • Bonjour Samuel.

      Merci de votre vision des choses.

      De mon côté, je persiste à croire qu’une vision est atteignable. C’est la raison pour laquelle elle doit être révisée à échéance (3 à 5 ans).

      La vision est pour moi un objectif à moyen terme. Et celui-ci peut être fractionné en plus petits objectifs.

      Mais je respecte votre façon de voir les choses. L’important c’est que l’équipe travaille dans la même direction et que ceux-ci soient motivés.

  45. Bonjour monsieur Vincent,

    Depuis quelque temps, je me sens portée vers le développement d’un produit, seulement par intérêt personnel (mes études et mon travail n’y sont aucunement corrélés). Je visionne plusieurs émissions pour me familiariser à l’environnement entrepreneurial, je prends des notes sur les divers conseils entendus et je me passionne de penser que je pourrais un jour innover dans un domaine autre que celui que je pratique actuellement, bien que celui-ci m’habite également. Ceci dit, j’ai lu, à tout hasard, votre présent site Internet et il est juste de dire que vous rendez les différents concepts très concrets, ce qui aide à bonifier ma compréhension et à objectiver mon projet. Merci pour cette vulgarisation! Un jour, je lancerai mon produit et vos explications m’auront servie! 🙂

    • Bonjour Angy.

      Vous avez définitivement un esprit entrepreneur. La curiosité et le désir de trouver des solutions sont des atouts importants dans votre futur succès.

      Merci pour cet excellent témoignage sur mes articles et bon succès dans votre future entreprise.

  46. Bonjour François VINCENT

    Quelle chance ai je eu de tomber sur votre site.

    Je viens de me mettre à mon propre compte et là j’avoue que je ne pouvais pas mieux tomber pour la vison à donner à mon entreprise. Pour vous dire que vous lire m’a vraiment ouvert les yeux. Je vous donne rendez- vous dans 6 mois pour vous faire part de mes premiers résultats.

    Bien merci pour tout.

    Rosine

    • Bonjour Rosine.

      Quelle belle nouvelle! J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles.

      Bon succès avec votre nouvelle entreprise.

  47. Bonjour François,

    Je viens de connaitre ton blogue par cet article rédigé il y a quelques années, mais toujours d’actualité et forte intéressante.

    J’ai une entreprise (auto-entrepreneure) depuis plus de 10 ans et comme tu en fais mention dans ton billet, je ne m’étais pas préoccupée de rédiger ma mission lors de sa fondation. 10 ans plus tard, je suis en grande refonte des services que je souhaite offrir et, par le fait même la mission (non écrite) que j’avais à l’époque. Lorsque j’ai fondé mon entreprise, je faisais la conception de site web, l’hébergement de site web et également de la photographie.

    Je transforme aujourd’hui mon entreprise en mettant l’hébergement en arrière plan (que je continue à faire, mais sans vraiment le publiciser) afin de transformer le tout en un blogue sur lequel je partagerai entre autres des outils concrets et du contenu à valeur ajoutée afin d’aider les entrepreneurs qui utilisent le web à augmenter leur efficacité, leur productivité dans le but d’augmenter leurs bénéfices.

    J’avais donc entrepris de rédiger ma section à propos (Historique, Mission, Valeurs et Vision) et en faisant des recherches pour m’aider dans cette étape, j’ai trouvé ton blogue (qui est génial soit dit en passant).

    Sous les conseils que tu proposes, j’ai donc fait un premier jet et j’aimerais avoir ton avis et commentaire, si tu acceptes, bien sûr

    Ma mission: Aider les entrepreneurs œuvrant sur le web à orienter leurs actions et décisions à l’aide de la technologie et d’outils concrets afin d’augmenter leur efficacité et leur chiffre d’affaires.

    Aussi, j’aimerais avoir ton avis sur les valeurs de l’entreprise. Est-ce qu’il y a un nombre de valeurs minimum ou maximum à avoir idéalement?
    Je vais me pencher maintenant sur la vision…. qui demande plus de réflexion et que je trouve plus délicat à rédiger…

    Merci d’avance pour la réponse

    • Bonjour Brigitte.

      Bravo pour ce changement de cap. Je sais que ce n’est pas toujours facile de prendre ce genre de décision.

      Je lis ta proposition de mission et je ne comprends pas réellement ce que tu offres comme service. Est-ce du coaching? Est-ce que tu vends des logiciels? Est-ce que tu fais du marketing?

      Je sais que parfois, lorsque l’on offre plusieurs types de produits ou services, qu’il est difficile de présenter de façon claire ce que nous faisons. J’ai l’impression, comme plusieurs autres entrepreneurs que j’ai conseillés ici, que tu vises trop large et que tu gardes une mission floue dans le but de ne pas perdre des occasions d’affaires. Il ne faut pas avoir peur de préciser ce que l’on fait afin d’être reconnue comme le spécialiste d’un plus petit marché, plutôt que d’être trop vague en s’adressant à trop de monde et en ne se démarquant pas de la concurrence.

      Tu es en restructuration, c’est le bon moment pour sélectionner ce que tu souhaites faire précisément et te concentrer sur cette cible.

      Si tu me donnes un peu plus de détails sur les produits que tu vends ou les services que tu offres, je serais possiblement plus en mesure de t’aider avec la mission.

      Au plaisir.

  48. Bjr! Merci d’avoir pour l’apport nécessaire que vous nous faites
    Au fait moi je suis sénégalais et je suis étudiant en Transport Logistique , Je veux évoluer dans le domaine commercial mais international j’ai besoin de conseils pour mettre en place un projet bien soigné svp! Merci!

    • Bonjour M. Mdiaye.

      Si vous êtes réellement dans la démarche de lancer votre entreprise et que vous souhaitez de l’accompagnement, je peux vous offrir mes services en tant que consultant. Pour ce faire, je vous invite à communiquer directement avec moi en utilisant le formulaire ou une autre des méthodes proposées dans la page de contact.

      Bon succès dans vos démarches.

  49. Bonjour,

    Bravo pour vos articles très intérèssants sur la vision et la mission d’une entreprise.

    Je suis porteur de projet : ColorsEnjoy qui est un projet de boutique de prêt-à-porter et d’accessoires pour femmes et enfants engagée en faveur des enfants malades . Pour chaque vente, ColorsEnjoy reversera un partie à l’association Make a Wish qui aide à réaliser les rêves des enfants malades.

    LES PRODUITS DE LA BOUTIQUE

    ColorsEnjoy, c’est une mode sympa, des articles colorés et tendances, branchés, décalés, de l’originalité et des coups de coeur…. de l’online, du show-room et un pop up store (si le budget est dépassé).

    C’est surtout de SOLIDARITE.

    1 achat dans la boutique = 1 don pour aider l’association à réaliser les rêves d’enfants malades.

    La majorité des vêtements sélectionnés sont 100% coton de grande qualité.
    Ils sont dénichés aux 4 coins du monde et respectent la charte du commerce équitable.

    Je suis occupée à travailler sur la mission et la vision de ColorsEnjoy :

    La mission de ColorsEnjoy est de mettre de la couleur dans les dressings en proposant aux femmes et enfants dans son show-room en Belgique et dans son shop en ligne, une collection de prêt-à-porter et d’accessoires tendances et porteurs de sens. Chaque article est présenté avec une approche (ou vocation) ???solidaire : aider les associations à réaliser les rêves d’enfants malades.

    La vision est d’ouvrir une nouvelle boutique en Belgique d’ici la fin 2017 et d’atteindre pour les 3 prochaines années une note de 100% de satisfaction clientèle.

    Je vous remercie de bien vouloir me donner votre avis de grand professionnel quant à la mission et la vision de ColorsEnjoy

    Bien cordialement
    Brigitte de ColorsEnjoy

    • Bonjour Brigitte.

      Vous semblez avoir là un très beau projet.

      Voici ma réflexion sur votre mission et votre vision :

      Comme vous l’avez probablement lu dans mon article et dans les différents commentaires que je publie suite aux questions, la mission est un énoncé qui ne devrait pas changer tout au long de la vie de votre entreprise. Il m’est difficile de croire que votre entreprise conservera un show-room (et un seul, puisque vous dites « son show-room ») et un shop en ligne tout au long de sa vie et que cette information soit si importante pour l’entreprise qu’elle doit être mentionnée dans la mission. À moins que vous soyez une franchise et que votre mission soit de créer des boutiques afin de permettre à d’autres femmes de se lancer en affaires. Ce qui, je crois, n’est pas le cas.

      Maintenant, parlons du point le plus important de votre entreprise. Celui de donner pour la réalisation des rêves d’enfants. De la façon dont vous me parlez de votre entreprise, ce semble être le point le plus important. Et je trouve cet élément très distinctif et intéressant. Mais vous n’en parlez pas dans votre mission. Ou plutôt, vous en parlez de façon dissimulée. Votre mission devrait débuter par « La mission de ColorsEnjoy est de réaliser les rêves d’enfants malades par la vente de… » et non « La mission de ColorsEnjoy est de mettre de la couleur… ». Vous voyez la différence?

      Si vous choisissez de positionner votre entreprise sur cet élément de distinction qu’est votre mission sociale d’aider les enfants malades, vous aurez alors un très bel élément sur lequel jouer l’ensemble de votre marketing. J’imagine déjà une abondance d’idées plus originales les unes que les autres. Vous pourriez afficher un énorme thermomètre, dans votre boutique, indiquant la valeur des dons que vous avez fait jusqu’à ce jour. Vous pourriez faire une conférence de presse ou un événement lorsque vous ferez la remise de chèque à l’organisme. Vous pourriez produire un communiqué de presse sur votre différence et être invité à faire des entrevues sur des émissions télé et dans des magazines…

      Maintenant, il faut aussi considérer un élément très important. Une valeur qui devrait être au cœur de votre entreprise, « l’honnêteté ». Pourquoi? Parce que cet élément a le pouvoir de faire de votre entreprise un succès ou de la détruire en le temps de le dire.

      Vous dites : 1 achat dans la boutique = 1 don pour aider l’association à réaliser les rêves d’enfants malades. Ce n’est pas clair. Combien d’argent va réellement aller à l’aide aux enfants? On peut s’imaginer que sur la vente d’une robe de 100$, seulement 25 cents seront versés. Ce qui n’est finalement pas très intéressant. Les clients qui découvriraient cette supercherie, serait déçus et avec raison. Même si ce n’est pas le cas, vous pourriez être victime d’une rumeur et perdre la confiance du public. C’est pourquoi je vous conseille de définir une règle claire et de la faire connaître. Soyez transparente.

      Bien sûr, c’est une entreprise et que pour assurer la pérennité de celle-ci vous vous devez d’être viable et de faire du profit. Vous pourriez annoncer qu’un pourcentage fixe de toutes les ventes est versé aux enfants, ou encore qu’un pourcentage des profits de l’entreprise est versé en dons.

      Maintenant, voyons la vision…

      Je ne connais pas l’historique de votre entreprise (depuis combien de temps êtes-vous en affaires, comment est connue votre boutique, combien avez-vous versé en dons à ce jour, quel est le taux de satisfaction actuel de vos clients, etc.), je peux donc difficilement vous conseiller sur ce qui serait l’objectif le plus stratégique pour votre entreprise, mais je vais vous donner d’autres idées.

      • Atteindre un niveau X de dons d’ici Y (délais).
      • Être le plus grand donateur de Make a wish en 2018 pour la région X.
      • Obtenir un taux de reconnaissance de la marque « ColorsEnjoy » de X% de la population de Y (ville ou région) à la fin de 2017.
      Avez-vous lu mon article sur les objectifs S.M.A.R.T.? J’ai l’impression que de viser l’atteinte d’une note de 100% de satisfaction en service à la clientèle sur 3 années consécutives est utopique. Si vous souhaitez conserver la motivation de votre équipe sur votre vision, celle-ci devrait être plus réaliste.

      J’espère que mes quelques réflexions vous aideront à bien positionner votre entreprise et en faire un succès. D’autant plus que plus vous réussirez et plus vous serez en mesure d’aider…

      Bon succès.

      • Bonjour,

        Merci sincèrement pour votre superbe analyse concernant mon projet ColorsEnjoy.

        Sur base de vos conseils, voici la nouvelle mission et vision de ColorsEnjoy.

        La mission de ColorsEnjoy

        Aider l’association Make-a-Wish France et Belgique à réaliser les rêves des enfants malades par la vente de prêt-à-porter et d’accessoires tendances qui subliment et colorent les dressings des femmes et enfants.

        Chaque article de la boutique et de l’e-shop est porteur de sens : il est présenté avec une vocation solidaire.

        ColorsEnjoy propose donc au consommateur de soutenir l’association Make-a-Wish en achetant un article : à chaque article acheté entre 2 et 5 euros sont versés à l’association.

        L’impact de ces engagements est en permanence transparent et mesurable dans notre boutique et notre e-shop et sert à financer des projets concrets : les rêves des enfants malades.

        Dans un contexte économique où la conscience du consommateur prédomine de plus en plus, l’acte d’achat ne s’inscrit plus dans une unique démarche commerciale, il a désormais une dimension éthique. S’engager, c’est redonner du sens à la consommation

        « Tout en vous faisant plaisir, ColorsEnjoy vous permet de devenir auteur d’un moment de bonheur dans la vie des enfants malades»

        La vision de ColorsEnjoy

        ColorsEnjoy est tout d’abord née d’un profond désir de création d’une boutique de prêt-à-porter & accessoires alliant un style tendance et coloré à de vraies valeurs humaines.

        Le nom ColorsEnjoy fait référence aux couleurs et à la joie que celles-ci apportent.
        C’est dans un état d’esprit en permanence positif , engagé, honnête et transparent que ColorsEnjoy souhaite communiquer et se démarquer des autres boutiques.

        Le partage, la tolérance et la solidarité sont des valeurs que souhaite véhiculer ColorsEnjoy au travers de ses collections.

        Nous redonnons au vêtement un esprit de noblesse, des valeurs universelles et durables, allant au-delà de l’usage éphémère qu’en fait l’industrie de la mode.

        Parce que nous souhaitons que votre shopping rime avec plaisir, confiance et fidélité, nous avons souhaité un service client exemplaire, qui fasse le maximum pour vous ! Une question, une interrogation, une remarque, un reproche… nous sommes à votre écoute.
        Chez nous, le shopping est aussi sans limites : boutique ou site, commandez, retournez, échangez où vous le souhaitez

        D’ici à la fin 2017, nous souhaitons ouvrir une seconde boutique en France et devenir le plus grand donateur pour Make-a-Wish en France et Belgique.

        Nous espérons atteindre pour les 3 prochaines années une note de 95% de satisfaction clientèle.

        Bien cordialement
        Brigitte de ColorsEnjoy

        • Bonjour à nouveau Brigitte.

          Je vois que vous avez suivi plusieurs de mes recommandations, c’est super.

          Voici ma nouvelle analyse de votre mission et vision.

          Mon premier commentaire est que je ne sais pas où se termine l’énoncé de votre mission et ce qui est plutôt un texte de présentation du fonctionnement de votre boutique. 171 mots est beaucoup trop longs pour une mission (et la même chose pour votre vision).

          J’ai d’autres questionnements. Est-ce que Make-A-Wish est la seule fondation que vous pensez aider sur l’ensemble de la vie de votre entreprise? Qu’est-ce que vous faites si cette fondation s’éteint?

          Si vous choisissez de vous attacher à ce seul organisme, c’est aussi possible. Alors je vous propose de les contacter et de voir avec eux comment vous pourriez officialiser votre partenariat. Je suis certain qu’un grand organisme comme le leur a une équipe de marketing très ouverte aux discussions et nouvelle idée. De cette façon, vous pourriez négocier l’utilisation de leur nom et possiblement leur logo afin de promouvoir votre mission. Peut-être qu’eux-mêmes pourraient faire la promotion de vos produits à travers leurs réseaux de communications. Encore là, il faudra s’assurer que votre contribution soit conséquente (mais si votre vision est de devenir leur plus gros donateur, ils auront sûrement une ouverture).

          Voici donc une version abrégée, qui selon moi, va directement à l’essentiel et qui présente clairement votre mission.

          « La mission de ColorsEnjoy est de réaliser les rêves d’enfants malades par la vente de prêt-à-porter et d’accessoires tendance qui subliment et colorent les dressings des femmes et enfants.

          ColorEnjoy s’engage à verser de 2 à 5 euros pour chaque article vendu.

          Tout en vous faisant plaisir, ColorsEnjoy vous permet de devenir auteur d’un moment de bonheur dans la vie des enfants malades. »

          Si votre entente avec Make-A-Wish devient officielle, vous pourriez et devriez alors intégrer leur nom dans votre mission.

          Maintenant, la vision.

          Encore une fois, beaucoup trop long.

          Je détecte dans cette vision, 3 objectifs différents : ouvrir une nouvelle boutique, devenir le plus grand donateur de Make-A-Wish et atteindre une note de 95% en satisfaction de la clientèle. Je vous recommande d’en choisir qu’un seul. Les autres peuvent devenir des sous-objectifs du premier ou des façons d’atteindre l’objectif principal.

          N’oubliez pas, la vision est un énoncé que vous présentez à vos employés et partenaires afin de les motiver et leurs donner la direction que vous souhaitez aller. Vous nous présentez ici un énoncé qui semble plutôt s’adresser aux clients et qui tente d’expliquer d’où vient votre entreprise, comment elle fonctionne et pourquoi ceux-ci devraient faire affaire avec vous.

          Voici ma suggestion pour une version écourtée :
          « La vision de ColorEnjoy est de devenir le plus grand donateur de Make-A-Wish en France et en Belgique d’ici la fin de 2017. »

          Une fois que votre vision est fixée, vous pouvez définir les éléments à mesurer, et un échéancier de suivi. Contactez Make-A-Wish et demandez qui sont les plus grands donateurs et les montants donnés par ceux-ci depuis les 3 ou 5 dernières années. De cette façon, vous connaîtrez le montant que représente votre objectif pour la fin de 2017. Ne visez pas simplement le montant donné l’année dernière, mais évaluez le montant que devraient atteindre ces mêmes entreprises si la croissance demeure la même et choisissez un montant au-dessus de celui-ci. Est-ce que ce montant est atteignable pour vous d’ici la fin de 2017? Est-ce que cet objectif est trop ambitieux? Si c’est le cas, peut-être démotiverez-vous vos employés et partenaires dans votre potentiel à le réaliser.

          Bon succès.

  50. Merci pour ce conseil qui m a donné les idées claires dans mon business plan . ET bonne continuation !

    • Bonjour M. Guelleh.

      C’est un plaisir.

      Bonne continuation à vous aussi.

  51. Bonjour,
    Merci pour ces explications extremement claires. Je suis en pleine reflexion et doit presenter notre vision d’entreprise bientot a l’ensemble des salariés. Je m’interroge sur un point de detail, pour moi la vision est la ligne directrice qui nous guide le plus loin possible, elle devrait donc etre abstraite car qui sait en detail ce que sera l’avenir. Ensuite notre mission est plus pratique et sert à expliquer a nos clients les choses que nous mettons en place. Par contre, je pense que le fait de vouloir ouvrir des succurssales ou double le CA tiens de l’objectif , qui lui , est pratique et sur 1-3 ans.
    Interressé par votre reponse, je vous renouvelle mes remerciements pour votre blog qui est vraiment instructif, clair et pertinent.

    • Bonjour M. Grevey.

      Désolé pour le délai de réponse.

      Pour moi, votre définition de la mission est très bonne.

      Pour ce qui est de la vision, je la définis comme l’objectif à atteindre. Et pour atteindre un objectif, il faut d’abord que celui-ci soit le plus clair possible. La meilleure façon que je connaisse pour définir des objectifs clairs est d’utiliser la méthode S.M.A.R.T. que vous trouverez dans mon article « Créer des objectifs S.M.A.R.T., une formule magique en marketing ».

      Comme vous le mentionnez et comme vous le constaterez dans mon article sur les objectifs S.M.A.R.T., il est important de définir un élément temporel. Vous parlez de 1 à 3 ans et je propose de 3 à 5 ans. Le nombre n’est pas n’est pas important pour moi, l’important c’est d’en fixer un et que celui-ci soit adapté à l’objectif et au rythme de votre entreprise.

      Généralement nous fixons la vision d’entreprise lors de la planification stratégique (aux 3 à 5 ans) et nous revoyons notre plan d’action (et aussi notre plan marketing) chaque année.

      J’espère que cette réponse vous éclaire et vous permette de réaliser votre vision ou vos objectifs.

      Bon succès.

  52. je suis directeur general d’une PME guinéenne j’avais des serieux soucis par rapport à ma vision et j’avoue que je suis tres reconforté par cet article

    j’aimerais juste savoir l’elaboration de la vision doit contenir combien de page

    • Bonjour Fofana.

      Une vision d’entreprise ne devrait pas dépasser un paragraphe ou deux.

      Si vous songez à plus long, c’est que vous pensez à un plan d’action, un plan stratégie, un plan d’affaires ou un plan marketing. Ceux-ci peuvent vous aider à réalise la vision de l’entreprise.

      Bon succès dans la réalisation de votre vision.

  53. bonjour, nous sommes des étudiantes universitaire en gestion des ressources humaines, pour notre travail de session notre mandat consiste en une simulation d’un processus de dotation pour une organisation.pour ce faire nous devons cibler un nom d’entreprise de consultation qui représente notre équipe tout en déterminant la mission, la vision et les valeurs de notre firme de consultation(la notre) .

    votre aide svp.
    merci d’avance

    • Bonjour Sara.

      « La mission de Consultant inc. est d’offrir des services de consultation. »

      Non, sérieusement, pour pouvoir élaborer une mission d’entreprise, vous devez au minimum avoir une idée de ce que sera l’entreprise, de son positionnement ou de ce qui la distingue. Sinon, nous ne pouvons qu’imaginer une mission comme celle présentée plus haut.

      Vous avez là le plus beau problème. Vous pouvez imaginer l’entreprise que vous voulez. Vous n’avez pas de contraintes, pas de limitations, pas d’obstacles à part celles que vous voulez bien imaginer. L’entreprise idéale quoi.

      Alors, imaginez une situation concrète. Avez-vous choisi le domaine d’expertise de votre entreprise de consultation? Avez-vous choisi son positionnement? Analysez le marché pour vrai et regardez qui sont vos concurrents? Imaginez-vous quels seraient les défis de cette entreprise si elle existait pour vrai.

      Une fois que vous aurez répondu à ces quelques questions, vous serez en mesure de rédiger une mission d’entreprise qui a un peu plus de matière.

      Si vous avez à faire un exercice de dotation, imaginez que l’entreprise vient tout juste de signer un énorme contrat et qu’elle devra recherche de nouveaux employés pour exécuter celui-ci. Ou encore, vous venez de subir un départ massif suite à l’insatisfaction d’un groupe d’employés face à un changement de politique de l’entreprise.

      Bonne réflexion.

  54. Bonjour je dois présenter ma vision stratégique (5 min max) d’un poste pour le quel je désir occuper dans l’entreprise pour qui je travaille déjà. Avez-vous des exemples de vision ou des pistes qui pourrait m’aider.

    merci.

    • Bonjour Jonathan.

      Tout d’abord, je crois que vous mélangez plusieurs choses. La vision stratégique s’applique à l’ensemble de l’entreprise et non à un poste donné. Peut-être que votre patron vous demande de lui démontrer que vous avez une vision de ce que vous voulez faire avec votre département une fois en poste.

      Bien sûr, ce que vous souhaitez faire doit être en ligne avec la vision de l’entreprise, mais à moins que vous ne soyez responsable du marketing, du développement des affaires ou membre de la haute direction, je ne vois pas pourquoi vous auriez à définir la vision stratégique de l’ensemble de l’entreprise. De toute façon, ce n’est généralement pas le travail d’une seule personne.

      Enfin, pour ce qui est des pistes pour vous aider à définir la vôtre, il est difficile de dire puisque vous ne m’avez pas dit dans quel domaine vous travaillez, et que je ne connais pas la situation de votre entreprise.

      Finalement vous trouverez des exemples dans mon article ainsi que dans les différentes réponses aux commentaires précédents.

      Bon succès.

  55. Bonjour,

    Je trouve vos explications très claires et simples à comprendre. Je veux établir une petite entreprise et votre article va m’aider énormément à écrire l’énoncé de vision.

    Merci beaucoup !

    • Bonjour Hedieh.

      Merci pour les beaux commentaires et bon succès dans votre projet.

  56. Merci François pour ces définitions tellement limpides de la mission et de la vision d’une entreprise.

    Je me relance dans cette magnifique aventure, et cette fois-ci, je vais commencer par la rédaction de cette « mission et vision » dans mon business plan afin d’avoir les idées le plus clair possible, de convaincre mes associées sur l’intérêt du projet, et puis, nos futurs clients et partenaires:-)
    Je te tiendrai au courant, c’est le minimum!
    A très bientôt

  57. Bel article, concis et clair! Beaucoup de commentaires éclairés…

    Papus

  58. Bonjour François,
    Merci pour la clarté de votre article et de vos réponses: cela constitue pour moi une aide précieuse aujourd’hui!
    Bonne continuation,

  59. Bonjour François,

    Je suis tombée par hasard sur votre site après avoir visité une multitude de sites destinés à expliquer comment définir la vision de l’entreprise. Et j’ai le plaisir de constater qu’en lisant votre article tout s’éclaire.
    Je lance actuellement ma start up, mon objectif de la semaine était de définition de ma vision, mission, valeur et cela a été possible grâce à vous et aux questions pertinentes que vous proposez de se poser.

    Je vous en remercie et ne manquerai pas de partager vos articles.

    Je cours dévorer le contenu de vos autres publications 🙂

    • Bonjour Émilie.

      Je suis très heureux que mes articles permettent d’éclairer les lanternes de nouveaux entrepreneurs.

      Bon succès dans vos projets.

  60. Bonjour et merci encore pour ce cours que vous venez de bous donner
    moi je suis une debutante et j’aimerais me lancer dans la creation d’une entreprise.
    comment faire? auelles sont les etapes a suivres
    merci

    • Bonjour Marie-Aimée.

      En fait, il existe autant de façon de démarrer qu’il y a d’entrepreneur.

      Si vous êtes au Québec, un bon point de départ serait de voir s’il y a un SAJE (Service d’Aide aux Jeunes Entreprises) ou l’équivalent d’un CLD (Centre Local de Développement) dans votre région. Ceux-ci peuvent vous offrir des formations et vous encadrer dans votre démarche.

      Bon succès.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *